Voiture électrique : comment optimiser son autonomie en hiver ?

Publié par le 17.12.2019 - 3 min

L’hiver, les basses températures soumettent les voitures à rude épreuve. Sur un véhicule électrique, des conditions extrêmes peuvent entraîner une baisse de l’autonomie ou augmenter le temps de chargement. Rien d’insurmontable pour autant, il s’agit avant tout d’adopter les bons réflexes : suivez le guide.

Voiture électrique, froid et autonomie

Les voitures, quel que soit leur type de motorisation, n’ont pas toujours un fonctionnement optimal quand la température descend en dessous de 0°C. Pour les voitures électriques, c’est principalement au niveau de la batterie que ça se joue. Un test réalisé par l’American Automobile Association sur 5 modèles différents a montré que, par -6°C et avec le chauffage en marche, les voitures ont perdu, en moyenne, 41 % d’autonomie. En cause : l’« engourdissement » de la batterie et l’excès de chauffage.

La batterie en conditions hivernales

La batterie lithium-ion qui équipe les voitures électriques fonctionne grâce à des réactions électrochimiques que le froid ralentit. La batterie fournit alors moins d’énergie et se décharge plus rapidement. Un phénomène que l’on observe aussi avec les smartphones équipés de ces mêmes batteries : baisse d’autonomie, ralentissement du téléphone ou arrêt pur et simple, peuvent être au rendez-vous lorsque le froid sévit.

ZOE sur route d'hiver

Un chauffage énergivore

La régulation de la température dans l’habitacle, que ce soit pour le réchauffer ou le refroidir, peut faire baisser de 30 % l’autonomie de votre voiture électrique. Trop de chauffage trop longtemps peut ainsi altérer les performances de la batterie. Une donnée à avoir en tête quand vous êtes tenté de gagner quelques degrés supplémentaires.

Dans un cas comme dans l’autre rassurez-vous, il n’y a pas de fatalité mais plutôt de bonnes habitudes à prendre.

Comment limiter la perte d’autonomie d’un véhicule électrique en hiver ?

Pensez à préchauffer votre voiture

Grâce au pré-conditionnement votre voiture est « à température » quand vous partez. Il suffit de le programmer, à partir de votre smartphone avec l’application MY Renault, pour qu’il se déclenche 30 minutes avant votre heure de départ. Deux avantages à cela : le confort bien sûr, mais aussi l’économie de votre batterie. Si le pré-conditionnement se fait pendant que la voiture est en charge, votre intérieur se réchauffe sans entamer le capital de la batterie. Vous partez au chaud avec une batterie à 100 % !

Si vous êtes seul à bord privilégiez l’utilisation du siège et/ou du volant chauffant, si ce sont des options disponibles. Ils sont plus économes que le chauffage de l’habitacle.

Tableau de bord pré-conditionnement ZOE

Passez à l’éco-conduite

L’éco-conduite c’est adapter sa conduite pour consommer le moins d’énergie possible. Et quel meilleur moment que l’hiver, avec ses routes glissantes à cause de la neige ou du verglas, pour l’adopter ? Car l’une des principales caractéristiques de l’éco-conduite c’est un roulage souple et sans à-coup. Exit les accélérations trop franches qui consomment beaucoup d’énergie et les freinages trop brusques, place aux accélérations linéaires et au frein à moteur qui permet à la batterie, une fois à température, de se recharger grâce au système du freinage récupératif.

La bonne gestion du chauffage et de la climatisation relève aussi de l’éco-conduite…on y revient !

Pour la souplesse comme la température, activer le mode « ECO » une fois en route peut vous aider à tenir vos bonnes résolutions. L’éco-conduite peut faire gagner 20 % d’autonomie, elle n’est pas à négliger.

Partez juste après la fin de la charge

Tout comme la température avec le pré-conditionnement, vous pouvez gérer et programmer la charge de la batterie à distance. En la mettant en charge ne serait-ce qu’une heure avant votre départ, elle bénéficie de la chaleur du système de recharge et est donc mieux armée pour tenir la distance.

Protégez-votre voiture du froid

Vous y aurez forcément pensé mais c’est toujours bien de le rappeler ! Un garage ou un parking fermé sont aussi vos alliés pour lutter contre le froid glacial et ses conséquences sur la batterie.

En résumé, en partant avec une voiture préchauffée, en fin de charge et en adoptant les principes de base de l’éco-conduite, l’autonomie de votre voiture pâtira moins des inconvénients du froid ! Simple, non ?

 

Copyrights : ollo, CG Eyedream, Renault Marketing 3D-Commerce

Articles les plus lus