play Lire la vidéo

Vidéo : L’autonomie de la voiture électrique

Publié par le 09.01.2019 - 2 min

Vous vous demandez quels sont les facteurs qui influent sur l’autonomie de votre voiture électrique et comment l’améliorer ? La vitesse adoptée, le mode de conduite et l’utilisation de fonctionnalités comme le pré-conditionnement sont des éléments dont il faut tenir compte.

La voiture électrique fonctionne un peu comme le corps humain. Si vous faites un sprint sur 100 m, vous serez automatiquement plus fatigué que si vous marchez sur 100 m. C’est pareil pour la voiture électrique : plus elle roule vite, plus elle consomme de l’électricité. La preuve : entre un trajet en ville et un trajet sur l’autoroute, vous pouvez gagner jusqu’à 100 Km d’autonomie. Ça n’est pas négligeable !

Autre conseil : adoptez un mode de conduite souple et sans à-coups. L’anticipation des freinages par l’utilisation du frein moteur vous permettra de générer de l’énergie. Grâce au système de récupération d’énergie au freinage développé par Renault, cette énergie cinétique est ensuite convertie en électricité, utilisée pour recharger la batterie. C’est gratuit, profitez-en !

L’autonomie à l’épreuve de la température : le pré-conditionnement

Le chauffage et la climatisation ont un impact sur l’autonomie de votre véhicule électrique puisqu’ils peuvent la réduire jusqu’à 30 %. Toutefois, pas question de subir des températures polaires ou de fondre au volant. Pour préserver l’autonomie durant le trajet, il est conseillé de chauffer ou de climatiser l’habitacle de son véhicule 30 mn avant le départ. Accessible à l’aide de son smartphone ou de sa carte main libre, cette technique s’appelle le pré-conditionnement. La voiture électrique ne manque pas de ressources !

Articles les plus lus