Nouvelle ZOE : un vaste éventail d’aides à la conduite

Publié par le 13.09.2019 - 4 min

Les lignes aérodynamiques de Nouvelle ZOE dissimulent une architecture électrique entièrement remodelée. Elle accueille les nombreuses aides à la conduite (ADAS) qui contribuent à la fois au confort et à la sécurité des occupants, en commençant par le conducteur ! Présentations.

Fidèle à sa conviction selon laquelle la voiture électrique doit se révéler pratique et facile à vivre au quotidien, Renault a mis à profit la phase de conception de Nouvelle ZOE pour redessiner l’intégralité de son architecture électrique. Le but de la manœuvre ? Faciliter l’intégration et l’alimentation des composants qui participent à la mise en œuvre des technologies d’aide à la conduite, ou ADAS (pour Advanced Driver-Assistance Systems).

Ces systèmes s’appuient sur une panoplie de capteurs, de caméras et de radars. Répartis tout autour de la voiture, ils observent les paramètres de son environnement immédiat pour guider le conducteur dans ses déplacements et améliorer la sécurité du véhicule comme de ses occupants. À bord de Nouvelle ZOE, les ADAS se concentrent sur l’assistance au conducteur, la sécurité et l’aide au stationnement.

La conduite

Une fonction comme la reconnaissance automatique des panneaux de circulation contribue par exemple à informer le conducteur en temps réel sur la limitation de vitesse applicable. Elle combine les données GPS et les images transmises par la caméra frontale pour lui afficher en permanence l’allure maximale autorisée, directement sur l’écran conducteur 10 pouces. L’alerte de survitesse complète ces informations par un signal visuel d’avertissement.

Soulagé de cette contrainte, le conducteur peut ainsi reporter sa vigilance sur les autres paramètres de la conduite. De la même façon, l’avertisseur d’angle mort lui signale la présence d’un obstacle ou d’un véhicule non identifié à proximité des flancs arrière du véhicule, pour éviter par exemple qu’il ne change de file alors qu’un deux roues s’apprête à le dépasser.

La sécurité

La plupart des technologies d’assistance participent à la prévention des risques, mais certaines y travaillent encore plus activement grâce à de vraies capacités d’intervention en cas de problème. C’est le cas par exemple du freinage automatique d’urgence, capable d’enclencher le freinage si le conducteur ne réagit pas suffisamment vite à la présence d’un obstacle.

L’alerte de sortie de voie et l’assistant au maintien de voie protègent, quant à eux, des écarts de conduite qui pourraient survenir en cas de somnolence ou d’inattention.

Le parking

Dernier volet, et non des moindres : Nouvelle ZOE embarque un certain nombre d’ADAS dédiées spécifiquement au stationnement. Leur mission : informer précisément le conducteur et le suppléer au besoin sur les manœuvres les plus complexes. Les radars avant, arrière et latéraux détectent ainsi les obstacles tout autour de la voiture, en complément de la vue directe offerte par la caméra de recul.

camera de recule nouvelle zoe bleue

Sur les créneaux délicats, la fonction EASY PARK ASSIST se charge du calcul de la direction afin que le conducteur n’ait plus qu’à gérer l’accélération et le freinage. En fin de parcours, il suffit d’appuyer sur un bouton pour immobiliser le véhicule grâce au frein de parking automatique. Au passage, il libère l’espace habituellement dévolu au bras de frein à main sur la console centrale au profit d’un espace de recharge à induction pour le smartphone. Un double bénéfice en termes d’ergonomie !

 

Copyrights : OHM, Frithjof – Agence : Frithjof Ohm INCL. Pretzsch, Pagecran

Articles les plus lus