« La voiture de l’avenir pour mon 100e anniversaire ! »

Publié par le 24.09.2019 - 3 min

Pour ses 100 ans, en 2018, Louis Moreau s’est offert… une ZOE. Pour cet ancien dessinateur industriel, soucieux de l’environnement, ce cadeau original est un geste militant : passer à l’électrique, c’est un moyen de préserver l’avenir et les générations futures.

Une façon de préserver la planète

M. Moreau entouré de ses enfants et petits-enfants.
M. Moreau entouré de ses enfants et petits-enfants.

Avant-gardiste, Louis Moreau ? « Nous nous sommes très vite équipés d’une machine à laver le linge par exemple. Mais lorsque j’ai acheté ma ZOE, j’ai surtout pensé à la préservation de la planète. Cela a beaucoup pesé dans mon choix de passer à l’électrique : je me fais du souci pour l’avenir de ceux qui vont rester, et notamment celui de mes 10 arrière-petits-enfants de 11 à 25 ans. Rouler en électrique, c’est peut-être une goutte d’eau, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières ! ».

 

 
C’est vrai qu’avec ma femme, on aimait bien ce qui était moderne. Dans la famille, on nous le disait souvent !
Louis Moreau

Fidélité à la marque Renault

M. Moreau se remémore ses premiers modèles Renault
M. Moreau se remémore ses premiers modèles Renault

Depuis 70 ans qu’il possède des véhicules, Louis Moreau n’a fait que peu d’infidélités à Renault. Tout juste sa première voiture, dans laquelle, après-guerre, il transportait les tissus qu’il vendait au mètre sur les marchés. « Ma première Renault a été une 4CV, acquise au début des années 1950. Ma seconde, une 4L, achetée en 1963. A l’époque, mon fils venait de partir au régiment et ma fille de se marier. Avec ma femme, nous nous sommes retrouvés seulement tous les deux et nous voulions passer à une voiture plus petite que celle alors en notre possession. Notre garagiste nous a proposés cette 4L d’occasion. Nous n’avons ensuite plus jamais quitté la marque au losange. » Devenu entre-temps dessinateur industriel, Louis Moreau fait toute sa carrière au Comptoir des Textiles Artificiels, dans la région lyonnaise, jusqu’à sa retraite, en 1975.

Au compteur de véhicules de Louis, on dénombre notamment six R5, deux R12 et plusieurs Clio. « J’ai acheté ma toute première Clio d’occasion. Les suivantes, je les ai achetées neuves. J’en changeais tous les trois ans. La dernière était automatique », ajoute-t-il.

M. Moreau à côté de sa ZOE, modèle de 2018 équipée d’un moteur R110.
M. Moreau à côté de sa ZOE, modèle de 2018 équipée d’un moteur R110.

Et puis en 2017, Louis a un petit pépin de santé. Son médecin l’autorise à poursuivre la conduite… mais seulement sur des trajets courts ! C’était le moment de sauter le pas. « Je vis désormais près de Cahors, à côté de chez ma fille, en pleine campagne : le moindre commerce est à 3 Km. Ne plus pouvoir conduire, c’était perdre mon indépendance. Et j’ai décidé de m’offrir une ZOE pour mes 100 ans. Pourquoi une Renault ZOE plutôt qu’un autre véhicule électrique ? Le choix était naturel : je roulais en Renault depuis tellement longtemps ! C’est important pour moi d’être fidèle à un constructeur français. Même au quotidien, quand je vais faire mes courses, je fais attention à la provenance de ce que j’achète. »

Une Renault ZOE d’occasion

Concession Renault de Gourdon où M. Moreau a acheté facilement et en toute confiance sa ZOE d’occasion.

Louis fête ses 100 ans le 2 octobre 2018. Le 11, il prend possession de sa ZOE d’occasion, un ancien véhicule de service de la concession de Gourdon, doté du moteur R110, avec à peine 1  000 Km au compteur. « J’ai tout de suite apprécié : c’est la même ergonomie que la Clio, le tableau de bord est très ressemblant, j’ai donc immédiatement trouvé mes repères. Je pensais qu’elle allait être plus molle. En fait, ZOE est silencieuse mais aussi plus nerveuse. Elle part comme une flèche et sans à-coups, puisqu’il n’y a pas de vitesses. La Renault ZOE est très agréable à conduire ».

Une seule recharge par semaine

M. Moreau au volant de sa ZOE dans le village de Cazals.

Louis utilise sa ZOE quotidiennement. « Je m’occupe d’une amie qui habite à 9 Km de chez moi et qui a des difficultés pour marcher. Je vais lui préparer à manger tous les jours. J’utilise aussi mon véhicule plusieurs fois par semaine, pour faire mes courses à Cazals ou de courtes promenades. »

Avec sa batterie de 41 kW, ZOE offre une autonomie de 300 Km.

Louis est ravi de son choix. « Avec la ZOE, plus besoin d’aller à la pompe ! Je la recharge une fois par semaine, le samedi soir, sur la borne installée dans mon garage. Je débranche le dimanche matin, et ma voiture est prête pour la semaine. C’est devenu une habitude. ».

 

 

Copyright : Guillaume Rivière

Articles les plus lus