Tout savoir sur l’entretien d’une voiture électrique

Publié par le 26.11.2019 - 5 min

L’un des avantages à posséder un véhicule électrique réside dans la simplicité de son entretien. Avec un nombre restreint de pièces à surveiller, le suivi de ce type de voiture s’avère très peu contraignant, occasionnant des coûts d’entretien réduits.

Quelles sont les particularités de l’entretien d’une voiture électrique ?

Peu de consommables et d’entretien purement mécanique

Même si sa conception et sa mise au point nécessitent toute l’expertise du constructeur, le moteur électrique bénéficie d’un entretien bien plus simple qu’un moteur thermique. Non soumis aux frottements mécaniques et aux échanges de flux liquides et gazeux, il ne requiert ni lubrifiant ni échappement. Et n’impose donc ni vidange, ni changement de filtre, ni remplacement de ligne d’échappement, c’est tout cela en moins sur le prix de l’entretien de la voiture.

Un faible nombre de pièces

La conception du moteur électrique permet de réduire considérablement le nombre de pièces nécessaires à sa construction. Parmi elles, aucune pièce dite d’usure ne peut corrompre son intégrité. Ainsi, sur un véhicule électrique, ni courroie de distribution, ni joint de culasse, ni durite ne peuvent provoquer de casse moteur : en ce qui concerne la traction, ces automobiles sont fiables pendant des centaines de milliers de kilomètres.

Une moindre usure des freins

Les voitures électriques utilisent deux systèmes de freinage : en premier lieu, le freinage récupératif, qui utilise le moteur comme génératrice pour recharger ponctuellement la batterie, et un freinage traditionnel, à disque ou à tambour, avec des plaquettes, qui s’enclenche ensuite. Le système mécanique est donc moins sollicité, ce qui favorise un changement moins fréquent des pièces dédiées, comme les plaquettes.

Une transmission simplifiée

En l’absence de boîte de vitesse manuelle et d’embrayage, la transmission d’un véhicule électrique s’effectue beaucoup plus simplement : contrairement à un moteur thermique, un moteur électrique fournit directement la rotation. Cela évite bien entendu les pannes et réduit le coût d’entretien liés à cette fonction.

Des points de contrôle traditionnels

L’entretien du châssis, de la carrosserie, des pneumatiques, de la direction et de la suspension d’un véhicule électrique s’effectue de façon traditionnelle sur une voiture électrique, de même que la vérification du système de climatisation, des éléments de confort ou des essuie-glaces. Les trains de pneus, le liquide lave-glace et les plaquettes de frein sont donc les seuls consommables à changer régulièrement sur une voiture électrique.

Un entretien courant réduit

Sur un véhicule électrique, il faut vérifier les niveaux de liquide de frein et de liquide de refroidissement, et éventuellement effectuer leur remplacement ou complément. La pression de gonflage des pneumatiques est également à vérifier périodiquement. Autre opération abordable : la batterie 12 volts comme celle de la Renault ZOE, qui assure le fonctionnement de l’éclairage et de l’électronique, est à changer tous les trois ans.

Faut-il entretenir la batterie d’un véhicule électrique ?

Nouvelle ZOE sur la route

La batterie d’un véhicule électrique en est l’un des éléments les plus importants. L’alimentation du moteur s’effectue à l’aide de ce que l’on appelle la batterie de traction. C’est celle-ci qui assure l’autonomie du véhicule sur plusieurs centaines de kilomètres (selon les modèles).

Sur les véhicules électriques Renault, la batterie de traction est disponible à la location, pour un coût correspondant au kilométrage souhaité ; cela signifie donc qu’en cas de baisse de performance de la batterie due à son usure, celle-ci sera remplacée. Ainsi, l’entretien de la batterie d’une voiture électrique se base sur le suivi dans le temps chez un concessionnaire Renault : c’est lui qui gère le cycle de vie de cette pièce cruciale et garantit que les automobilistes disposent d’une batterie fonctionnelle dans leur Renault ZOE ou leur Renault Kangoo Z.E.

Quel coût d’entretien pour une voiture électrique ?

play

Étant donné l’absence de pièces d’usure à remplacer régulièrement et de réparation d’importance à effectuer côté moteur, le coût d’entretien d’une voiture électrique est largement inférieur à celui d’un véhicule thermique. Il faut compter environ 20 à 30 % de réduction du montant habituellement dévolu aux réparations, révisions et vidanges d’une automobile traditionnelle.

Il est conseillé de faire contrôler son véhicule tous les 30 000 kilomètres par un professionnel agréé contre en moyenne 15 000 kilomètres pour un moteur essence et 20 000 kilomètres pour un diesel. Une opération financièrement accessible, destinée à vérifier que tout se passe bien. Les autres coûts d’entretien à prévoir sont donc le changement de pneus (suivant usure), et celui des plaquettes de frein, qui sont à remplacer en fonction du kilométrage effectué.
La direction, la suspension et les amortisseurs sont également à intégrer dans le budget de l’entretien, qui va, là encore, dépendre de l’utilisation régulière de l’automobile. C’est ce qui explique en partie le coût d’usage avantageux d’une voiture électrique, et permet par conséquent de calculer au plus juste les économies que l’on peut réaliser avec ce type de véhicules.

kangoo ZE gris

Des professionnels formés à l’entretien d’une voiture électrique

Le marché automobile dans son ensemble embarque depuis plusieurs années déjà des technologies avancées, qui requièrent l’intervention de professionnels qualifiés pour effectuer contrôles et éventuelles réparations. C’est encore plus vrai concernant les véhicules électriques : la présence de voltages et d’ampérages assez élevés dans le système de traction nécessite une sécurité draconienne pour réaliser l’entretien le plus précis possible.
Aussi, au moment de faire réviser votre véhicule, voire de réaliser des tâches d’entretien courant, il est fortement conseillé de se tourner vers un technicien agréé, habilité à s’occuper de votre véhicule. Pour ne pas se compliquer la vie, les constructeurs proposent des packs avec entretien inclus qui garantissent que votre voiture électrique sera bichonnée dans un garage équipé !

En comparaison des voitures à moteur diesel et essence, les véhicules à traction électrique bénéficient d’une plus grande facilité et souplesse d’entretien. Tranquillité d’esprit garantie pour le conducteur !
Un avantage qui s’ajoute à d’autres atouts typiques de la mobilité 100 % électrique, comme l’absence d’émissions à l’usage*, bénéfique à la fois contre le réchauffement climatique et contre la pollution, une facture énergétique allégée par l’absence de passages à la pompe, une conduite dynamique et silencieuse, etc.

 

* Ni émissions de CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite, hors pièces d’usure

Copyrights : gilaxia, Jean-Brice LEMAL

 

Restez branché ! Recevez la newsletter #EasyElectricLife.

Je m’inscris

Articles les plus lus