play Lire la vidéo

Vidéo : En Italie, la Dolce Vita se découvre en électrique

Publié par le 20.05.2019 - 5 min

Au sud des Alpes, la voiture électrique est perçue comme le moyen d’encourager une mobilité et un tourisme plus respectueux du patrimoine, de l’environnement et de ses occupants. Les initiatives se multiplient dans tout le pays, en Sicile, en Toscane ou dans les Pouilles.

La Lombardie pionnière de l’autopartage électrique

La Lombardie, région située à l’extrême nord de l’Italie, a été la première à opter pour un service d’autopartage électrique, dès 2014, avec le service E-Vai. Forte d’une flotte, qui atteindra bientôt les 110 véhicules électriques Renault, l’offre de l’opérateur E-Vai a la particularité d’être combinée au réseau ferroviaire et disponible à proximité des aéroports.

ZOE en autopartage à Palerme dès 2015

Depuis 2015, touristes et Palermitains ont accès à un service d’autopartage. Des ZOE sont mises à disposition dans les principaux parkings de la ville. 16 bornes de recharge sont disponibles en complément dans des lieux de passage stratégiques.

Soucieuse de préserver son centre-ville historique, la capitale de la Sicile a mis en place une zone à trafic limité (ZTL), dont l’accès est réservé aux riverains et aux véhicules extérieurs s’étant acquittés d’une redevance spécifique. Les véhicules électriques y circulent en revanche librement.

Un tour de Sicile en voiture électrique

Quoi de mieux qu’une voiture électrique pour apprécier en silence la splendeur des paysages siciliens ? Séduit par l’autonomie et le confort de ZOE, le loueur Sicily by Car sollicite Renault pour participer à la conception d’une offre inédite : un tour de Sicile en voiture électrique. Pour accompagner le lancement de cet « Eco Tour di Sicilia », il commande une centaine de ZOE qui viennent étoffer sa flotte, amenée à se développer dans le futur.

Le fournisseur d’électricité Enel s’engage de son côté à installer un réseau de points de recharge à proximité des villes et des points d’intérêt qui composent le circuit. Certains sont installés directement au sein des villas et palais qui proposent le gîte et le couvert : les visiteurs ont ainsi l’assurance de pouvoir recharger leurs batteries pendant la nuit.
Le clou de l’offre ? Il n’y a aucun frais de recharge à prévoir : l’accès à l’ensemble des stations est inclus dans la location !

ZOE et Kangoo Z.E. à l’ombre du Duomo

Littéralement envahie par les touristes dès les premiers signes annonciateurs de l’été, la ville de Florence encourage elle aussi l’autopartage électrique, qui ne se limite pas aux abords du Ponte Vecchio. L’opérateur spécialisé Adduma Car y propose depuis 2017 une flotte en libre-service composée de plus de 40 ZOE. Elle dispose également d’utilitaires électriques : des Kangoo Z.E. qui facilitent le transport de bagages volumineux ou les livraisons dans toute la ville !

L’autopartage électrique arrive à Lecce dès 2018

Capitale des Pouilles, la ville de Lecce est installée au milieu d’un étonnant maillage de bourgs et de petits villages. Prochainement, il sera possible de sillonner la péninsule salentine grâce au service d’autopartage électrique opéré par 4Usmobile. Soutenu par les outils de gestion de flotte élaborés par Renault, il sera dans un premier temps composé d’une cinquantaine de ZOE. Le projet prévoit par ailleurs la création de 45 stations de recharge collectives, suivies de bornes de recharge individuelles alimentées localement par des sources d’énergies renouvelables.

Des véhicules électriques sur la côte Ouest

A 70 Km au sud de Rome, la ville de Latina propose un service d’autopartage, déployé avec l’aide de l’opérateur Alea Mobilità Urbana. Mis en service au printemps 2018, Eppy propose 30 Kangoo Z.E. et ZOE à la location. La mairie a encouragé ce projet par l’installation de 30 bornes de recharge publiques.

240 ZOE entrent en action à Bologne

Au nord-est, la ville de Bologne a quant à elle donné le coup d’envoi de son service d’autopartage, Corrente, en octobre 2018. Opéré par la régie des transports sur demande de la municipalité, il compte une flotte conséquente de 120 ZOE. Dès mai 2019, au total, 240 ZOE seront mises à la disposition des Bolognais et des visiteurs de passage !

Corrente élargit son service à la ville de Ferrara

Fin mai 2019, Corrente étendra son service au-delà de la ville de Bologne, puisque 25 ZOE seront disponibles dans la ville de Ferrara, située à 50 Km de la capitale de l’Emilie-Romagne.

Comme ses consœurs italiennes, la ville de Ferrara a choisi de s’appuyer sur les qualités reconnues de la ZOE, ainsi que sur l’expertise développée par Renault en matière de solutions de gestion de flotte. Le Groupe accompagne d’autres initiatives du même type à l’échelle européenne. En France, il a par exemple collaboré récemment au lancement de l’offre Moov’in.Paris, qui permet aux franciliens d’accéder à une flotte de ZOE et Twizy en autopartage.

Copyrights : Giovanni Tagini, Renault Communication

Articles les plus lus