Comment économiser sur la recharge de sa voiture électrique ?

Publié par le 04.02.2020 - 3 min

La voiture électrique est intrinsèquement très économique à l’usage, grâce au faible coût de l’électricité. Mais il existe tout de même des astuces pour payer encore moins, que ce soit pour la recharge à domicile où celle en déplacement.

La recharge d’un véhicule électrique, combien ça coûte ?

Autant le dire tout de suite : beaucoup moins cher qu’un plein de carburant ! Par exemple, pour recharger complètement la batterie d’une nouvelle Renault ZOE (capacité : 52 kWh) sur votre prise domestique, il faut compter en France entre 6,40 et 8,20 euros si vous êtes au tarif réglementé EDF, suivant la puissance de votre compteur et le type d’abonnement (tarif de base ou option heures pleines/heures creuses). Au Royaume-Uni, le tarif est légèrement en-deçà, entre 5,70 et 6 euros. En Allemagne en revanche, avec un prix du kWh deux fois supérieur, la recharge atteint facilement 15 euros.

Avec une autonomie WLTP* de 395 kilomètres, cela représente en France et au Royaume-Uni un coût d’utilisation maximal de 2 centimes du kilomètre, contre environ 5 fois plus pour un véhicule à essence consommant 7 l/100 km. La recharge à domicile, c’est l’assurance d’un prix de revient kilométrique imbattable !

Le tarif dépend du type de borne

Pour des déplacements dans la région de résidence, les recharges à domicile suffiront donc amplement. Pour les longs trajets, outre des applications qui localisent l’ensemble des points de recharge publics, de nouveaux outils comme « l’Electric Route Planner » disponible sur MY Renault, planifient le trajet à l’avance en identifiant aisément le besoin de charge sur le parcours. Vous connaissez ainsi le temps de trajet en incluant la nécessité éventuelle de charge. On dénombre aujourd’hui plus de 170 000 points de recharge accessibles au public en Europe (dont près de 28 000 sur le territoire français), dont certains sont même gratuits ! Ceux qui sont payants pratiquent des tarifications variables : au forfait, à la durée, au kilowattheure délivré…

D’une manière générale, plus la charge est rapide, plus le tarif augmente : les bornes de forte puissance  (comme celles des réseaux Ionity ou Izivia) sont quasiment toujours payantes. À l’inverse, les bornes de faible puissance sont plus volontiers abordables, voire gratuites à certaines heures de la journée ou de la nuit.

Pour s’y retrouver, le mieux est d’utiliser les applications mobiles à disposition, comme MY Renault. Courant 2020, l’application Z.E. Pass sera aussi disponible, en partenariat avec Plugsurfing. Enfin, il faut savoir que peu de bornes de recharge acceptent la carte bancaire. Vous devez donc vous munir d’une carte dédiée à la recharge des véhicules électriques.

Comment économiser sur la recharge ?

Nouvelle ZOE recharge de nuit

Dans la plupart des cas, la voiture électrique est donc très avantageuse d’un point de vue du coût d’utilisation. Il est cependant possible d’améliorer encore son bilan financier grâce à quelques astuces simples pour planifier ses trajets et optimiser ses recharges, notamment par le biais des applications.

Recharge à domicile : de nuit, c’est moins cher !

Première chose : pour recharger sa voiture à la maison, il est préférable de bénéficier d’un abonnement avec un tarif préférentiel dédié aux utilisateurs qui consomment la nuit. Ces offres, disponibles dans de nombreux pays comme en Allemagne et en Norvège, sont donc adaptées aux recharges de voitures électriques. Les fournisseurs d’électricité proposent ainsi de programmer la recharge prioritairement entre 22h30 et 6h par exemple : cela vous coûtera 20 à 30 % moins cher que le tarif normal.

 Recharge de voiture électrique : choisir la bonne offre

Par ailleurs, sachez que de plus en plus de fournisseurs d’électricité proposent des offres dédiées aux propriétaires de véhicules électriques pour la recharge de nuit. Et cela, dans les pays où le succès de l’électrique, comme en Europe – exception faite de la Grèce – et en Amérique du Nord, les encourage à adapter leur tarification. Les abonnements et le tarif de jour sont, en contrepartie, plus élevés. Mais cela peut rester intéressant si vous roulez beaucoup : faites bien vos calculs !

Où trouver des bornes de recharge gratuites ?

Station de recharge pour voiture électrique

À mesure que le parc de véhicules électriques se développe, le réseau de bornes de recharge publiques augmente, et il en existe également des gratuites.

Vous en trouverez par exemple dans les concessions Renault et Nissan, mises gratuitement à disposition de la clientèle. Elles sont par ailleurs souvent déployées sur des parkings de supermarchés, comme en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. Dans ces trois pays, Lidl et Aldi ont été les premiers à en installer, de même qu’IKEA. En Belgique, en France et en Allemagne, le géant suédois en a installées sur le parking de tous ses magasins. Des bornes gratuites sont aussi disponibles aux abords de restaurants, leur amenant ainsi de nouveaux clients.

Enfin, si vous partez en voyage, demandez au moment de réserver votre chambre si l’hôtel bénéficie de prises électriques à cet effet : l’établissement ne vous facturera généralement pas la recharge.

Les bornes publiques s’ajoutent aussi aux bornes en accès privé, dans les immeubles résidentiels ou sur le parking des entreprises. Les collaborateurs et les clients peuvent ainsi en profiter.

 

* Autonomie WLTP : (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) en cycle normalisé : 57 % de trajets urbains, 25 % de trajets péri-urbains, 18 % de trajets sur autoroute.

Copyrights : oceane2508, PLANIMONTEUR, Kyryl Gorlov

Articles les plus lus