Combien de temps faut-il pour recharger une voiture électrique ?

Publié par le 01.04.2021 - 5 min

À domicile, sur les aires d'autoroute ou dans les stations-service : on compte chaque jour davantage de points de recharge pour véhicules électriques. Le temps de charge de chaque type de borne dépend de plusieurs facteurs.

Combien de temps faut-il pour « faire le plein » d’un véhicule électrique ? Depuis plusieurs années, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer une recharge la plus rapide possible. Le temps de charge d’une voiture électrique est toutefois lié à plusieurs paramètres.

Quels sont les facteurs qui influencent le temps de charge d’un véhicule électrique ?

Recharge Renault Twingo Electric

La puissance de la borne de recharge pour véhicule électrique

Il s’agit incontestablement du facteur le plus important, notamment parce que la puissance d’une borne de recharge pour véhicule électrique peut varier de manière significative, de 2,3 kW à 250 kW. Elle dépend du type de connecteur utilisé et du mode de charge de l’installation : prise de courant domestique, Wallbox, borne de recharge publique ou borne de recharge rapide se trouvant par exemple dans les points de charge électrique des autoroutes.

La capacité de la batterie du véhicule électrique

Exprimée en kilowattheures (kWh), la capacité de la batterie détermine l’autonomie du véhicule, c’est-à-dire la distance la plus longue qu’il peut parcourir entre deux charges. Par exemple, en passant d’une batterie de 41 kWh à une batterie de 52 kWh, Renault ZOÉ a amélioré son autonomie de près de 100 kilomètres WLTP*. 

De toute évidence, plus la capacité de la batterie est élevée, plus l’autonomie du véhicule est importante et plus il faut de temps pour la recharger entièrement. Ainsi, sur une même borne de recharge, une voiture électrique d’une autonomie de 100 kilomètres WLTP* atteindra la charge intégrale plus rapidement qu’une voiture affichant une autonomie de 300 kilomètres WLTP*. 

Par ailleurs, il est parfois préférable de ne recharger que partiellement la batterie pour optimiser le rythme de recharge . Il est en effet plus rapide, proportionnellement, de charger les premiers 80 % de la batterie que les 20 % restants. À titre d’exemple, en s’arrêtant sur une aire de recharge située sur l’autoroute, la ZOÉ équipée d’une batterie Z.E. 50 peut passer de 30 % à 80 % de charge en seulement 42 minutes par le biais d’une borne de recharge rapide

Le câble de recharge

Outre le câble de recharge à usage ponctuel généralement fourni par le constructeur et permettant de se brancher sur une prise domestique standard, un autre type de câble d’alimentation est nécessaire pour avoir recours aux différentes bornes de recharge pour véhicules électriques. Les modèles ne supportent pas tous la même puissance, et certains câbles de recharge monophasés sont limités à 7,4 kW. 

Les conditions météo

Le temps de charge de votre véhicule électrique peut être plus long quand il fait très froid. Par ailleurs, des températures élevées peuvent entraîner une interruption temporaire de la charge par mesure de sécurité pour éviter la surchauffe. 

recharge électrique

Temps de charge sur une Wallbox

Il existe deux façons de recharger son véhicule électrique à domicile. La première option, qui est aussi celle préconisée par les constructeurs, est de faire installer une Wallbox chez soi. Ce boîtier fixé au mur est relié au tableau électrique via un circuit dédié. À la clé, une recharge plus sûre et plus rapide du véhicule. Délivrant une puissance de 3,7 kW, 7,4 kW ou même 22 kW (en triphasé), la Wallbox est bien plus performante qu’une prise de courant standard.

Temps de charge sur une prise de courant domestique

La seconde option consiste à brancher votre véhicule directement sur une prise domestique en utilisant le câble de charge fourni par le constructeur (comme le Flexi-Charger de Renault). Cette méthode est moins coûteuse, mais elle est aussi plus lente, puisque la puissance de l’alimentation électrique est limitée. Selon le véhicule et la taille de la batterie, il peut s’écouler plus de 24 heures avant que la batterie n’atteigne la charge complète. Renault Twizy constitue toutefois une exception, puisqu’il se recharge entièrement en 3 heures et 30 minutes en étant branché sur une prise de courant standard. 

Le recours à une prise domestique peut être une solution provisoire. Toutefois, si vous ne souhaitez pas investir dans l’installation d’une Wallbox, sachez que vous pouvez également opter pour une prise Green’up sécurisée, conçue pour la recharge des voitures électriques. Sur ZOÉ par exemple, cela permet d’obtenir une charge de 80 % de la batterie en 15 heures de branchement.

play

La recharge d'un véhicule électrique

 Temps de charge sur une borne de recharge publique

Les bornes de recharge publiques pour véhicules électriques, que l’on trouve par exemple dans certains parkings ou à proximité des centres commerciaux, sont conçues de la même manière qu’une Wallbox. Leurs performances sont comparables (de 3,7 kW à 11 kW voire 22 kW), avec un temps de charge qui varie en fonction de la puissance supportée par la voiture. 

 Temps de charge sur une borne de recharge rapide

Les bornes de recharge rapide, que l’on trouve le plus souvent dans les stations-service ou sur les aires d’autoroute, permettent de recharger un véhicule électrique dans un laps de temps particulièrement court. Ces bornes de recharge rapide affichent une puissance très élevée – de 50 kW à quelque 250 kW pour les bornes dites « ultra-rapides » (ces dernières fonctionnent en courant continu alors que les autres sont alimentées en courant alternatif). Les voitures électriques n’ayant toutefois pas toutes la même aptitude à recevoir une charge à haute puissance, le temps de charge peut varier d’un modèle à l’autre. Bonne nouvelle : en Europe, le nombre de bornes de recharge rapide devrait continuer à augmenter. Le programme E-Via, soutenu par le Groupe Renault, prévoit par exemple le déploiement d’un ensemble de bornes de recharge rapide (50 kW) réparties entre l’Italie, la France et l’Espagne. 

 Temps de charge de la Renault ZOÉ

Avec sa batterie Z.E. 50, ZOÉ se distingue par une capacité de batterie supérieure à celle de la version précédente, passant de 41 kW à 52 kW. Il faut également souligner quelques nouveautés en matière de recharge. Sa trappe de charge renferme désormais une prise combinée (CCS) dotée d’une prise européenne standard (Type 2, pour la charge en courant alternatif) et d’un connecteur à deux broches (pour la charge en courant continu). Sur une Wallbox de 7 kW, la charge complète est atteinte en moins de 9 heures et 30 minutes, soit une autonomie de 395 kilomètres WLTP*. La batterie récupérera suffisamment de puissance pour une autonomie de 125 kilomètres WLTP* en une heure par le biais d’une borne de recharge de 22 kW, et en deux heures si elle est branchée à une borne de 11 kW. 

Renault ZOÉ est désormais également équipée d’une deuxième prise permettant une recharge rapide en courant continu (CC). Elle peut ainsi supporter une puissance jusqu’à 50 kW. Dans ces conditions, la ZOÉ version 2019 n’aura besoin que de 30 minutes de charge pour récupérer 150 kilomètres WLTP* d’autonomie.

Sans oublier le chargeur Caméléon embarqué de la ZOÉ qui peut recevoir la puissance maximale fournie par les bornes de recharge de 22 kW en courant alternatif (particulièrement répandues dans les lieux publics). ZOÉ peut ainsi être rechargée six fois plus vite que les autres véhicules !

RENAULT ZOE

Comment recharger une voiture électrique sur une borne de recharge ?

Vous vous demandez comment procéder à la recharge de votre véhicule électrique ? Cela n’a rien de compliqué. Les bornes de recharge sont très faciles d’utilisation. À domicile, sur une prise domestique comme sur une Wallbox, il suffit de brancher votre véhicule électrique à l’une des extrémités du câble de charge, puis de raccorder celui-ci à la prise, comme un appareil électrique ordinaire. Rien de plus simple ! On procède de la même manière sur une borne de recharge publique, bien qu’un code, une carte d’accès ou une application mobile puissent être requis pour payer ou pour s’inscrire. 

En fonction de votre véhicule électrique et du type de borne de recharge publique utilisé, vous pourriez également avoir besoin d’un adaptateur, notamment pour brancher une voiture équipée d’un connecteur Type 2 sur une borne pourvue d’une prise ancienne Type 3. Cette dernière se fait cependant de plus en plus rare depuis que le connecteur Type 2 constitue une norme européenne. 

Bornes avec ou sans câble d’alimentation

Sur les bornes de recharge rapide à courant continu, présentes notamment sur les aires d’autoroute et dans les stations-service, le câble de charge est toujours rattaché à la borne, comme sur une pompe à essence. Sur les bornes de recharge rapide en courant alternatif, que l’on trouve souvent en ville et sur les parkings des supermarchés, deux possibilités s’offrent à vous : soit le câble de recharge est rattaché à la borne, soit il vous faut utiliser votre propre câble pour vous brancher. Les bornes de recharge lente et les prises domestiques requièrent généralement (mais pas systématiquement) l’utilisation du câble fourni avec votre voiture électrique. 

 Combien coûte la recharge d’une voiture électrique ?

En matière de coûts de recharge du véhicule, rouler en voiture électrique peut être une option financièrement avantageuse, notamment grâce à la possibilité de recharge intelligente à domicile. Cette technique consiste à recharger votre véhicule électrique chez vous lorsque la demande en électricité est peu importante et donc l’énergie moins coûteuse.

Pour calculer le coût de recharge d’un véhicule électrique à domicile, il suffit de multiplier la capacité totale de la batterie par le prix du kilowattheure. En Europe, cela revient entre 2 et 4 euros pour 100 kilomètres lorsque la recharge est effectuée à domicile sur une installation de type Wallbox (3,71 euros en moyenne en Europe pour 100 kilomètres pour une Renault ZOÉ). À titre de comparaison, un véhicule thermique consomme environ 7 litres aux 100 kilomètres, soit 10 euros.

Sur route, le coût de recharge de votre véhicule électrique dépend du type de borne de recharge utilisé. Selon les pays, il existe également différents moyens de paiement pour recharger un véhicule électrique. En France par exemple, vous paierez pour le temps de charge de votre véhicule, tandis qu’au Royaume-Uni et en Allemagne, vous serez facturé sur la base du kilowattheure ou de la puissance de la borne de recharge. À titre indicatif, une recharge rapide de 30 minutes coûte environ 8 euros en Europe. 

Enfin, le type de conduite et la capacité de la batterie ont également une incidence sur votre facture finale d’électricité. La très polyvalente ZOÉ ou la citadine Twingo Electric ne nécessitent toutes deux qu’une seule charge par semaine en moyenne, et ce malgré la différence de taille de leurs batteries (52 kWh pour ZOÉ contre 22 kWh pour Twingo Electric). Cela s’explique par le type de conduite qui s’applique à chacune d’entre elles.

À quelle fréquence faut-il recharger une voiture électrique ?

L’une des questions les plus fréquentes que se posent ceux qui prévoient d’acheter un véhicule électrique est de savoir à quelle fréquence ils devront le recharger afin d’optimiser l’autonomie de la batterie. À l’heure actuelle, les batteries des voitures électriques sont bien plus performantes que celles des téléphones portables ! De fait, les batteries équipant les voitures électriques récentes sont conçues spécifiquement pour éviter la surcharge et la surchauffe. À domicile, sur un appareil de type Wallbox, la recharge cesse lorsque la batterie a atteint 100 % de sa capacité ou si la température est trop élevée afin d’éviter toute usure. 

Avec un véhicule électrique Renault, il n’est pas nécessaire d’adapter votre comportement au volant. Pour ceux qui ont un usage classique de leur véhicule électrique, une ZOÉ par exemple, une recharge nocturne suffit pour les trajets hebdomadaires ou les sorties du week-end. Si l’autonomie est insuffisante pour répondre à tous vos besoins, les installations modernes qu’on trouve en ville mettent à disposition une multitude d’options de recharge en fonction de votre mode de vie. Dans la mesure du possible, essayez de maintenir le niveau de charge de la batterie de votre véhicule électrique entre 20 et 80 %, selon vos besoins, avec des recharges régulières. 

Si vous devez laisser votre véhicule électrique à l’arrêt pendant un certain temps, Renault recommande de charger la batterie de 20 à 50 % : cela permet de ne pas user inutilement la batterie, tout en conservant suffisamment d’énergie pour alimenter les petites batteries de la voiture. 

 

* Les valeurs de durée et de distance évoquées ici sont calculées à partir des résultats obtenus par Nouvelle lors de la procédure d’homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure, cycle normalisé : 57 % de trajets urbains, 25 % de trajets périurbains, 18 % de trajets sur autoroute) qui vise à représenter les conditions d’usage réelles des véhicules. Elles ne présument pas du type de trajet choisi après la recharge. Le temps de recharge et l’autonomie récupérée dépendent aussi de la température, de l’usure de la batterie, de la puissance délivrée par la borne, du style de conduite et du niveau de charge.

Articles les plus lus