En combien de temps une voiture électrique se recharge-t-elle ?

Publié par le 10.10.2019 - 5 min

À domicile, sur une aire d’autoroute ou dans une station-service, les possibilités de recharger son véhicule électrique sont de plus en plus nombreuses. Mais le temps de recharge varie en fonction de plusieurs critères.

Combien de temps faut-il pour « faire le plein » d’un véhicule électrique ? Depuis plusieurs années, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité afin que l’opération se déroule le plus rapidement possible. Mais globalement, le temps de recharge dépend de plusieurs facteurs.

De quoi dépend le temps de recharge d’une voiture électrique ?

nouvlle zoe bleu cable caméléon chargeur focus

La puissance de la borne

Il s’agit sans doute de l’élément le plus déterminant, notamment car cette puissance peut varier dans des proportions importantes : de 2,3 kW à 250kW. Cela dépend du type d’installation : prise domestique, Wallbox, borne de recharge publique ou borne de recharge accélérée disponible, par exemple, sur autoroute.

La capacité de la batterie du véhicule électrique

Exprimée en kilowatt-heure (kWh), celle-ci détermine l’autonomie du véhicule, soit le nombre de kilomètres qu’elle peut parcourir au maximum. En passant d’une batterie de 41 kWh à 52 kWh, la nouvelle Renault ZOE a par exemple gagné près de 80 km WLTP* d’autonomie.
Plus la capacité de la batterie est importante, plus le rayon d’action du véhicule est important… et plus il a besoin de temps pour se recharger complètement. Sur une borne identique, une voiture électrique ayant 100 km WLTP d’autonomie sera plus vite rechargée à 100 % qu’un modèle capable de rouler 300 km WLTP.…

De plus, pour optimiser le rythme de recharge il est parfois judicieux de ne recharger que partiellement la batterie. En effet, il est proportionnellement plus rapide de recharger les premiers 80 % de la batterie, que les 20 % restants. Lors d’une pause sur autoroute, la Nouvelle ZOE et sa batterie Z.E. 50 pourront par exemple se recharger de 30 % à 80 % en seulement 42 minutes par le biais d’une borne rapide.

Le câble de charge

Outre le câble de recharge occasionnel, en général fourni par le constructeur et permettant de se brancher à une prise domestique classique, il est nécessaire de s’équiper d’un autre cordon d’alimentation pour accéder aux différentes bornes de recharge. Tous les modèles ne supportent pas la même puissance, et certains (les cordons monophasés) sont limités à 7,4 kW. Les cordons triphasés, eux, tolèrent une puissance pouvant atteindre 22 kW.
À titre d’exemple, brancher un câble limité à 7,4 kW sur une borne délivrant une puissance de 11 kW, bridera la recharge du véhicule.

Les conditions climatiques

En cas de températures très basses, recharger son véhicule électrique peut éventuellement prendre plus de temps. À l’inverse, de fortes chaleurs peuvent entraîner un arrêt ponctuel de la recharge, pour des raisons de sécurité.

Temps de recharge sur une prise domestique

ZOE en plein chargement terrasse privé

Il existe deux façons de recharger son véhicule électrique à domicile. La première consiste à brancher directement son véhicule à une prise domestique, grâce au câble fourni par le constructeur (à l’image du flexi-charger de Renault). Plus économique, cette solution est en revanche la plus lente, car l’intensité du courant est limitée. Il faut parfois plus de 24 heures pour effectuer une recharge complète de la batterie. Le Renault Twizy, qui se recharge entièrement en 3 heures et 30 minutes sur une prise classique, est l’exception qui confirme la règle.

Temps de recharge sur une Wallbox

Alors que la recharge sur prise domestique est déconseillée pour l’installation électrique, une deuxième option est préconisée par les constructeurs de véhicules électriques : faire installer une Wallbox à son domicile. Il s’agit d’un boîtier fixé au mur, relié au tableau électrique par un circuit dédié. À la clé, une recharge plus sécurisée, mais aussi plus rapide. Avec une puissance de 3,7 kW, 7,4 kW, voire 22 kW (en triphasé), la Wallbox affiche une performance bien supérieure à celle d’une prise standard. Conséquence : le temps de recharge peut être divisé par deux ou trois.
À savoir : un changement d’abonnement auprès du fournisseur d’énergie est souvent nécessaire pour en profiter.

Temps de recharge sur une borne publique

Les bornes publiques, que l’on trouve par exemple sur certains parkings ou près des centres commerciaux, ont une configuration semblable aux Wallbox. Elles affichent des performances similaires (de 3,7 kW à 22 kW, en passant par 11 kW), pour un temps de recharge variant en fonction de la puissance supportée par la voiture. Par exemple, un véhicule n’acceptant que 10 kW de charge ne pourra pas bénéficier entièrement de la puissance d’une borne 22 kW, excepté avec le chargeur Caméleon présent sur Renault ZOE par exemple. Il a l’avantage d’accepter toutes les configurations… pour une vitesse de recharge optimum en toutes circonstances !

 Temps de recharge sur une borne accélérée

Les bornes de recharge rapide, le plus souvent installées dans les stations-service ou sur les aires d’autoroute, permettent de recharger un véhicule électrique en un temps particulièrement bref. La puissance délivrée par la borne est très élevée – à partir de 50 kW jusqu’à 250 kW pour les bornes dites ultra rapides. En revanche, toutes les voitures électriques n’ont pas la même « tolérance », le temps de recharge peut donc varier selon le modèle. Bonne nouvelle : les bornes de recharge rapide vont continuer à se multiplier en Europe. Par exemple, le programme E-Via soutenu par le Groupe Renault est destiné à mettre en place un couloir de bornes rapides (50 kW) traversant l’Italie, la France et l’Espagne.

Temps de recharge d’une Renault ZOE

Si la Nouvelle ZOE, avec sa batterie Z.E. 50 possède une capacité de batterie supérieure à la précédente version, passant de 41 kW à 52 kW, des évolutions sont également à souligner du côté de la recharge. Sa prise de type 2, qui permet de récupérer de l’énergie en courant alternatif (AC), a été conservée. Sur une Wallbox de 7 kW, il lui faudra ainsi 9 heures et 30 minutes pour récupérer une autonomie complète, soit 395 km WLTP. Elle récupèrera 125 km WLTP d’autonomie* en une heure via une borne de 22 kW, et en deux heures si elle est branchée à une borne 11 kW.

Enfin, la Renault ZOE est maintenant équipée d’une seconde prise permettant la recharge rapide en courant continu (DC). Elle supporte ainsi une puissance pouvant atteindre 50 kW. Dans ce cas, la ZOE version 2019 n’aura besoin que de 30 minutes pour récupérer 150 km WLTP d’autonomie*.

 

* Autonomie WLTP en cycle mixte (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure, cycle normalisé : 57 % de trajets urbains, 25 % de trajets péri-urbains, 18 % de trajets sur autoroute).

Copyrights : Jean-Brice LEMAL, Cyril DE PLATER

Articles les plus lus