Installer une borne de recharge : combien ça coûte ?

Publié par le 09.01.2019 - 5 min

Combien coûte vraiment l’installation d’une borne de recharge pour voiture électrique à domicile ? Le calcul implique de prendre en compte l’achat de la station de recharge, les frais d’installation, mais aussi les subventions de l’Etat ou des collectivités ainsi que la participation du constructeur, qui vont alléger la facture.

Quoi de mieux qu’une recharge nocturne à domicile, obtenue à moindre coût, pour être sûr d’attaquer la journée avec une autonomie maximale ? Cette logique amène la plupart des propriétaires de voitures électriques à installer une borne de recharge à leur domicile. Après avoir sélectionné la prise adaptée à sa voiture électrique, reste à savoir quel est l’investissement financier nécessaire.

Fort heureusement, les conducteurs profitent dans toute l’Europe de politiques d’incitation fiscale qui permettent de compenser une part significative des dépenses.

 
Les conducteurs profitent dans toute l’Europe de politiques d’incitation fiscale qui permettent de compenser une part significative des dépenses.

Achat et installation d’une borne de recharge : les frais

Kangoo Z.E. en extérieur

Commençons par les dépenses, au premier rang desquelles figure l’achat de la borne de recharge, avec des prix susceptibles de varier selon les fournisseurs. Ils tiennent généralement compte de la puissance délivrée par la borne et de ses éventuelles fonctionnalités connectées. Une wallbox 7,4 kW munie d’une prise « type 2 » (recommandée pour une voiture telle que la Renault ZOE) représente un coût d’achat généralement compris entre 500 et 1 500 euros.

Arrivent ensuite les frais d’installation. Pour mettre en service une borne de recharge, il convient de faire appel à un professionnel agréé qui va tirer une ligne spécifique du compteur à l’emplacement choisi pour le stationnement.

Le montant exact de la prestation varie selon la nature des travaux. Equiper un garage attenant à une maison individuelle récente occasionne une facture de quelques centaines d’euros. L’addition est plus élevée s’il faut acheminer le câble sur une distance importante, ou s’il faut prendre en compte des contraintes spécifiques, notamment dans le cas d’un parking dans une copropriété dont les infrastructures n’intègrent pas les précâblages nécessaires.

Bilan des courses ? Le prix d’une borne de recharge pour voiture électrique s’échelonne de quelques centaines à quelques milliers d’euros en fonction du modèle de wallbox choisi et des conditions d’installation. Mais cela ne veut pas dire que le conducteur va devoir assumer la totalité de ces frais !

Les aides et subventions qui font baisser l’addition

Maison avec panneaux solaires et éoliennes

En parallèle des investissements visant à étoffer l’offre en stations de recharge, les pouvoirs publics et le secteur privé multiplient les aides financières destinées à encourager les particuliers à passer à l’électrique. Les dispositifs les plus courants sont une prime à l’achat sous forme de bonus écologique, une exonération partielle ou totale de frais d’immatriculation ou une exemption de taxe sur la circulation. En parallèle, il existe dans plusieurs pays des subventions adressées spécifiquement à l’installation d’une borne de recharge domestique. Objectif ? Aider les particuliers à s’équiper de façon à compléter l’offre disponible en matière de stations de recharge publiques.

L’Angleterre subventionne par exemple jusqu’à 75 % des frais d’installation d’une borne de recharge dans la limite d’une enveloppe de 500 livres sterling. En France, l’opération est éligible au « crédit d’impôt pour la transition énergétique » : un particulier peut ainsi déduire de ses impôts jusqu’à 30 % des frais engagés s’il fait installer par un professionnel agréé une borne de recharge à son habitation principale construite depuis plus de deux ans. Le montant des dépenses est alors plafonné à 8 000 euros pour une personne seule, ou 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune. En France toujours, le programme Advenir offre aux particuliers vivant en habitat collectif une subvention allant jusqu’à 600 euros pour une borne de recharge simple et 960 euros si elle dispose d’un système de recharge intelligente.

Parfois, les villes prennent le relais. Aux Pays-Bas, Rotterdam offre par exemple jusqu’à 1 450 euros de subvention aux particuliers qui s’équipent d’une borne de recharge domestique. Seule contrainte : il faut que cette dernière soit alimentée au moins partiellement par une source d’énergie renouvelable. Une bonne façon de rappeler l’importance de la mobilité électrique dans les problématiques de développement durable !

Copyrights : Paulo CALISTO, Renault Portugal, Jean-Brice LEMAL, Publicis Events France, iStock

Articles les plus lus