Les bornes de recharge pour voitures électriques se valent-elles ?

Publié par le 22.02.2021 - 4 min

Au moment de se lancer dans l'aventure électrique, l'une des préoccupations les plus fréquentes des automobilistes concerne la recharge du véhicule. Les conducteurs ont besoin d'être rassurés sur le fait qu'ils pourront recharger la batterie de leur véhicule où qu'ils se trouvent, et ce grâce à une variété d'options de recharge destinées aux voitures électriques. Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur la recharge des voitures électriques.

Les véhicules électriques sont-ils tous compatibles avec tous les dispositifs de charge ?

Pour répondre à cette question, il faut tenir compte de deux éléments. Tout d’abord, cela dépend du continent sur lequel on se trouve. Aux États-Unis par exemple, il existe deux normes de recharge pour les voitures électriques et les voitures hybrides rechargeables : le standard Type 1 (courant alternatif) et le CCS 1 (pour Combined Charging System, « système de recharge combiné » en français) ou la technologie CHAdeMO (courant continu). En Europe, il existe également deux dispositifs de charge pour voitures électriques : le standard Type 2 (CA) et le CCS2, ou la technologie CHAdeMO (CC).

Comment savoir quel dispositif de charge est adapté à mon véhicule électrique ?

Pour connaître les dispositifs de charge pour voiture électrique adaptés à votre véhicule électrique ou hybride rechargeable, il vous suffit de consulter le manuel d’utilisation. Au Royaume-Uni par exemple, il existe plusieurs systèmes de recharge pour voitures électriques, et ils fonctionnent tous de manières légèrement différentes.

charge twingo electric

Mieux connaître le fonctionnement des prises de recharge pour voiture électrique

Sur une borne de recharge pour voiture électrique, on distingue trois éléments : le connecteur (ou « prise ») qui se branche directement sur la voiture via une prise femelle, le câble, et une deuxième prise à l’autre extrémité du câble qui se branche à la source d’alimentation dans le cas où le câble n’est pas directement raccordé à la borne.

Les différents types de connecteurs pour la recharge d’un véhicule électrique

Le choix du connecteur pour votre voiture électrique dépend du type de dispositif de charge et de la prise dont la voiture est équipée. Il existe quatre types de connecteurs pour voitures électriques : deux pour le courant alternatif (AC) et deux pour le courant continu (DC).

Le connecteur Type 2 pour voiture électrique peut être utilisé dans toutes les stations de recharge classiques. Il peut recevoir jusqu’à 22 kW. Le connecteur Type 4 pour voiture électrique est prévu pour une recharge rapide en courant continu, mais pas en courant alternatif. Il est capable de recevoir jusqu’à 50 kW. Pour y remédier, le Système de charge combinée (CCS)  a été mis au point, adaptant un connecteur Type 2 à des contacts destinés à la recharge en courant continu.

Les bornes de recharge normale et de recharge accélérée sont généralement équipées de prises Type 1 ou Type 2, tandis que les bornes de recharge ultra-rapide disposent de prises CHAdeMO, CCS et Type 2. En règle générale, la plupart des modèles européens sont dotés de prises Type 2 et de la norme CCS, tandis que les véhicules électriques asiatiques sont équipés d’une combinaison Type 1 et CHAdeMO.

Bornes de recharge pour voitures électriques : les différentes manières de charger un véhicule électrique

Les modes de vie varient d’une personne à l’autre, il faut donc des solutions de recharge qui conviennent à chacun. C’est la raison pour laquelle les autorités et les opérateurs déploient un grand nombre de stations où recharger sa voiture électrique (ou sa voiture hybride rechargeable). On compte par exemple à l’heure actuelle plus de 200 000 bornes de recharge publiques en Europe.

Qu’impliquent les différents modes de recharge pour les usagers ?

Il existe 4 modes, ou 4 façons, de recharger son véhicule électrique. Le Mode 1 désigne l’utilisation d’une prise de courant traditionnelle pour charger son véhicule électrique. Comme il n’y a pas de circuit dédié, la charge de la voiture est cependant très lente. Le Mode 2 consiste à utiliser une unité de contrôle électronique pour réguler la puissance, comme le câble de recharge Flexi Charger de Renault. Le Mode 3 correspond au recours à une unité de contrôle dédiée, comme une Wallbox, intégrée à l’alimentation électrique. Cette solution permet une recharge plus rapide et plus sûre que le Mode 1. Le Mode 4 fait référence à l’utilisation d’une station de recharge ultra-rapide, habituellement située sur les aires de repos des autoroutes, dans les parkings, dans les centres-villes, etc.

Installer un dispositif de recharge pour voiture électrique chez soi

Le moyen le plus privilégié pour recharger un véhicule électrique est à domicile. Pour quelle raison ?  Tout d’abord parce que c’est une solution particulièrement pratique. Ensuite, parce que vous pouvez recharger intégralement votre véhicule pendant la nuit, et même bénéficier de tarifs avantageux sur l’électricité. Les fournisseurs d’électricité proposent en effet de plus en plus de tarifs spéciaux aux propriétaires de véhicules électriques, avec des tarifs de nuit plus intéressants. Par ailleurs, même si vous pouvez recharger votre voiture en utilisant une prise domestique standard, il est plus sûr, bien plus rapide et plus avantageux d’installer une borne de recharge pour voiture électrique chez soi, comme une Wallbox.

ZOE aufladen wallbox

Les subventions destinées à l’installation d’un dispositif de recharge pour voiture électrique

Certains gouvernements accordent des subventions pour financer l’installation de bornes de recharge pour voitures électriques. Au Royaume-Uni, par exemple, l’Office of Low Emission Vehicles (OLEV) accorde actuellement des subventions pour faciliter l’achat et l’installation de dispositifs de recharge à domicile et sur les lieux de travail.

Aux États-Unis, des subventions sont accordées au niveau national et régional, ainsi que par des sociétés de service public. Elles sont versées aux municipalités et aux sociétés de transport pour l’installation et la mise à niveau des infrastructures de recharge pour véhicules électriques. Même dans des pays moins densément peuplés, des aides sont disponibles : c’est notamment le cas en Nouvelle-Zélande, où 21 projets d’entreprises ont récemment bénéficié de subventions pour un montant total de 3,8 millions de dollars néo-zélandais provenant du Low Emission Vehicles Contestable Fund.

Rappelons aussi que le fait de conduire une voiture électrique permet de jouir de privilèges dont les usagers de véhicules à moteur à combustion interne (c’est-à-dire de véhicules « thermiques ») ne bénéficient pas. Dans certaines villes, on peut notamment profiter des avantages suivants : zones de stationnement réservées aux voitures électriques, accès aux zones à faibles émissions, dérogation aux restrictions de circulation, bornes de recharge publiques pour les véhicules électriques offrant des places de stationnement dédiées, etc.

Tant à domicile que sur les lieux de travail et les routes, les infrastructures de recharge de voitures électriques (les stations de recharge pour véhicules électriques en particulier) se développent rapidement, et ce partout dans le monde. Une technologie est même en cours d’exploration permettant aux voitures électriques de s’autorecharger pendant qu’elles roulent, tout comme leurs homologues hybrides !

 

Copyrights : Renault Marketing 3D-Commerce, nrqemi, Pictures news, Paulo Calisto

Articles les plus lus