play Lire la vidéo

Vidéo : Quel est l’impact de la mobilité électrique sur la ville ?

Publié par le 14.05.2019 - 3 min

En plus d’être silencieux, le véhicule électrique se caractérise par son absence d’émissions à l’usage, ce qui le rend particulièrement adapté aux déplacements en ville. Invitée de la TEAM ELECTRIQUE, Corinne Pakey, Directeur de Programme Adjointe Mobilités Électriques au sein du Groupe Renault nous explique, en vidéo, comment le véhicule électrique s’insère parfaitement dans le paysage urbain.

Le véhicule électrique est l’allié idéal pour lutter contre la pollution atmosphérique. Une étude menée dans la ville de Rome a montré qu’avec 20 % de véhicules électriques en circulation, la réduction des émissions de dioxydes d’azote va jusqu’à 25 % et celle de la concentration en particules jusqu’à 30 %.
Autre pollution mise à mal par le véhicule électrique : la pollution sonore ! La motorisation électrique étant silencieuse, le bruit dû au trafic routier est réduit, ce qui est particulièrement notable en ville. De quoi améliorer la qualité de vie des citadins !

Une réponse aux enjeux de mobilité durable

Le véhicule électrique est parfaitement adapté aux nouveaux usages urbains comme les services de transport avec chauffeur et l’autopartage. Pionnier dans le domaine des nouvelles mobilités urbaines, Renault propose déjà plus de 5 000 véhicules électriques en autopartage à l’échelle européenne. Le Groupe équipe par exemple la société Marcel, service de voitures avec chauffeur en région parisienne, avec de nombreuses ZOE en VTC.
Demain, le véhicule électrique, connecté et autonome permettra aussi une meilleure interaction avec les autres modes de transport, pour fluidifier le trafic en ville. Par exemple, à Rouen, dans le cadre d’une expérimentation en partenariat, le Groupe Renault met en circulation des ZOE autonomes. Ces navettes assurent un service de transport à la demande, sur un parcours composé de dix-sept points d’arrêt.

Copyright : Renault Communication

Articles les plus lus