Trois nouveaux accords pour la mobilité électrique

Publié par le 12.10.2018 - 3 min

Le Groupe Renault vient d’annoncer la signature de nouveaux accords de coopération avec EDF, TOTAL et ENEL. Objectif : mutualiser les expertises afin de déployer la mobilité électrique à grande échelle, et faire un pas de plus vers la transition énergétique.

Pour accélérer le développement d’un écosystème électrique intelligent, le Groupe Renault a signé un accord de coopération avec EDF, leader européen des énergies renouvelables. Sous la forme d’offres croisées, ce rapprochement a pour but de relier l’autoconsommation proposée par le fournisseur, via son offre “Mon soleil et moi”, à la recharge intelligente de Renault.

Autre volet de cet accord entre le Groupe Renault et EDF, l’extension du concept d’îles intelligentes. Expérimenté à Porto Santo, dans l’archipel de Madère (Portugal), et à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), ce dernier mise sur les énergies renouvelables (panneaux solaires, bornes de recharge intelligentes ou stockage stationnaire) pour atténuer la dépendance des zones insulaires en énergies fossiles provenant du Vieux Continent.

ZOE à Porto Santo

Avec ce rapprochement, les smart islands s’étendront désormais aux territoires non interconnectés français grâce à EDF SEI, la direction d’EDF en charge du service public de l’électricité dans les Outre-Mer et en Corse. Pour Renault, ce partage des savoir-faire avec un acteur majeur de la transition énergétique répond à un objectif précis : la promotion des offres d’électricité compétitives et bas carbone.

Total rejoint le Groupe Renault et Jedlix sur la recharge intelligente

Application Renault Z.E. Smart Charge

Avec son partenaire historique sur la recharge intelligente, la start-up néerlandaise Jedlix, le Groupe Renault s’associe à Total pour proposer son offre Z.E. Smart Charge sur le marché français, dès le 1er semestre 2019. Déjà présent au Pays-Bas, ce service a été conçu pour rendre l’électromobilité plus abordable.

Le principe de Z.E. Smart Charge est simple. Les utilisateurs de l’application optimisent la recharge de leur véhicule en tirant profit des énergies renouvelables et des tarifs les plus compétitifs.

La connectivité des Renault ZOE et de la plateforme Jedlix permettra de récompenser financièrement l’utilisateur du véhicule pour la flexibilité accordée à sa recharge. Cette flexibilité fera ensuite l’objet d’une monétisation via les services de Total Flex.

Le Groupe Renault et Total souhaitent aussi collaborer sur les infrastructures de recharge et la fourniture d’électricité afin de revoir à la baisse le coût de la recharge des véhicules électriques.

Groupe Renault et Enel : accélérer le développement de la mobilité électrique

Pionnier de la mobilité électrique en Europe, le Groupe Renault s’associe également à l’Italien ENEL, leader mondial dans la transition énergétique, à travers sa filiale ENEL X. Le but : mêler leurs expertises afin d’offrir des solutions de charge adaptées à leurs clients respectifs. Cette synergie est notamment à l’œuvre entre la recharge intelligente de Renault et JuiceNet, la plateforme de gestion de charge d’ENEL X. D’abord disponible au niveau national, cette solution s’exportera ensuite hors des frontières italiennes.

Cet accord porte aussi sur l’installation de nouvelles infrastructures de charge par le biais d’initiatives européennes telles que EVA+, un réseau de charge rapide couvrant l’Autriche et l’Italie. Il prévoit également un plus grand accès aux bornes existantes avec des applications digitales telles que le Z.E. Pass Renault. La transition est en marche !

 

Copyrights : Yannick BROSSARD, Paulo CALISTO (Renault Portugal), Kevin ENGELSMAN, Jean-Brice LEMAL (Planimonteur)

Articles les plus lus