Le Vehicle To Grid : l’atout majeur du réseau électrique

Publié par le 06.11.2019 - 3 min

Les enjeux environnementaux et économiques sont intimement liés à une approche plus raisonnée de nos modes de vie. Une idée qui ne peut toutefois s’appliquer aussi simplement aux problèmes de ressources électriques. Via des dispositifs comme le Smart Grid (réseau électrique intelligent), les fournisseurs d’énergie déploient des solutions d’optimisation que le Vehicle to Grid (V2G) accompagne parfaitement.

Qu’est-ce que le Vehicle To Grid ?

Dans le cadre de la transition énergétique, les besoins en électricité ne vont faire qu’augmenter, notamment en raison du développement de la mobilité électrique. Le rapport BloombergNEF projette qu’à l’horizon 2040, 50 % des voitures vendues seront électriques. Un parc automobile qu’il faudra alimenter avec intelligence et raison dans un contexte global en plein bouleversement.

A l’instar d’une maison équipée en panneaux photovoltaïques devenant une source de production d’énergie, la voiture électrique peut elle aussi stocker et redistribuer, voire produire de l’énergie. Exit le véhicule électrique passif qui ne fait que consommer, place à une nouvelle génération de voitures interactives : le Vehicle To Grid ou V2G. Littéralement « du véhicule vers le réseau », la technologie V2G définit le fait de réinjecter l’électricité contenue dans les batteries d’une voiture électrique dans le réseau électrique durant les périodes de stationnement. Cette technologie participe à l’élaboration du smart grid, un système de réseau électrique mettant la technologie de l’information au service de la consommation d’énergie.

Quel est l’objectif de la technologie V2G ?

Chargeur V2G

À grande échelle, le smart grid favorise la circulation de données entre les fournisseurs et les consommateurs afin de solutionner une contrainte majeure : le stockage d’énergie. L’électricité est difficile à conserver dans des proportions importantes. Sa gestion réside dans un équilibrage en temps réel. Soit la production est insuffisante et le réseau n’est plus alimenté, soit elle est en excédent et l’essentiel de la production est perdue. Le V2G pourrait devenir un outil majeur dans cette quête d’ajustement du flux électrique.
Grâce à sa recharge bidirectionnelle, la batterie V2G devient une extension du réseau électrique capable de stocker de l’énergie produite aux heures où la demande est plus faible et de la réinjecter lorsque la demande est plus forte. On imagine les atouts de cette technologie dans un contexte de généralisation du véhicule électrique. Grâce à la technologie Vehicle to Grid (V2G), un véhicule électrique pourra massivement contribuer à un monde sans émissions et intégrant très largement les énergies renouvelables.

V2G, une solution au stockage d’énergie

La physionomie de la production d’électricité a en effet évolué et intègre désormais les énergies renouvelables. Sources d’énergie au caractère naturellement intermittent, elles provoquent des instabilités sur le réseau qui impliquent de devoir stocker davantage. La capacité de stockage disponible au travers du V2G peut absorber un pic de consommation et éviter ainsi un délestage. Il peut également compenser les perturbations propres aux transferts d’énergie, quand la production bascule d’une source vers une autre.
Dans l’autre sens, le Vehicle To Grid fonctionne sur un principe de recharge intelligente. La recharge de la batterie se fait pendant les phases de production d’énergies renouvelables permettant une consommation majoritairement verte et moins chère.
Enfin, le V2G peut être utilisé comme une source d’énergie domestique alternative. Le propriétaire d’un véhicule électrique peut en effet se servir de l’énergie stockée dans la batterie pour alimenter son domicile. Encore embryonnaire, on imagine les atouts de cette technologie dans un contexte de généralisation du véhicule électrique.

V2G : la charge bidirectionnelle et le courant alternatif

2 ZOE Bleues se rechargeant

Principe actif de la technologie V2G, la charge bidirectionnelle consiste – comme son nom l’indique – à autoriser le flux d’énergie à circuler dans les deux sens. Du fournisseur à l’utilisateur et vice versa. Jusque-là, le propriétaire d’une voiture électrique se contentait de recharger la batterie de son véhicule afin de pourvoir s’en servir et le réseau acheminait cette électricité vers le point de chargement. Un flux d’énergie en sens unique que le Vehicle To Grid redéfinit complètement. Elle module désormais recharge et décharge du véhicule électrique en fonction des besoins de l’utilisateur et de l’offre d’électricité disponible sur le réseau. Le flux s’opère dans les deux sens autorisant le fournisseur à puiser ponctuellement dans la batterie.

On peut s’interroger sur la complexité d’une telle mise aux normes. Là aussi, la simplicité est de rigueur puisque le V2G fonctionne en courant alternatif. Le chargeur réversible dans les véhicules ne nécessite donc qu’une simple adaptation des bornes de recharge existantes, à un coût raisonnable.

Des expérimentations V2G en Europe

Le Vehicle To Grid représente un atout majeur dans développement de la mobilité électrique et dans la gestion intelligente de l’énergie. Depuis mars 2019, le Groupe Renault travaille très concrètement sur une offre dont la première phase de test a eu lieu dans l’éco-quartier d’Utrecht aux Pays-Bas. Deux prototypes de ZOE équipés de la technologie V2G y ont intégré la flotte de véhicules électriques en libre-service. Et pour construire l’avenir de la charge réversible, le Groupe Renault a pour objectif de déployer 13 autres ZOE équipées chacune d’un chargeur bidirectionnel sur différents sites en Europe. Ce sera le cas sur l’île Porto Santo au Portugal  en partenariat avec le fournisseur d’énergie Empresa de Electricidade da Madeira. Tarification intelligente, batteries aux capacités augmentées ou applications qui gèrent la recharge (par exemple, Renault Z.E Smart Charge), les outils se développent et le dispositif se déploie pour une consommation énergétique raisonnée et intelligente en accord avec la transition en cours.

Copyrights : NicoElNino, MarsYu, VAN DER VAART FOTOGRAFIE

Articles les plus lus