EZ-POD : la micro-mobilité en robot-véhicule électrique

Publié par le 30.12.2019 - 5 min

Y a-t-il, dans la mobilité urbaine de demain, une place pour un petit robot-véhicule autonome pour transporter des personnes ou des biens ? L’EZ-POD pourrait bien répondre à cette question. Présentation du dernier-né des explorations des nouvelles mobilités du Groupe Renault.

EZ-POD, un véhicule autonome pour les courtes distances

La concentration de plus en plus importante de la population dans les villes oblige à repenser la mobilité en profondeur, en termes d’usages autant que de services. Les centres-villes deviennent de plus en plus piétonniers, l’usage des transports en commun ou de mobilités douces est de plus en plus encouragé, l’autopartage et l’intermodalité se développent. Avec ces évolutions, les besoins en micro-mobilité augmentent ; c’est-à-dire le besoin de se déplacer rapidement sur de courtes distances. Aujourd’hui, les stars de la micro-mobilité sont les vélos mais surtout les trottinettes électriques, gyroroues, gyropodes et autres hoverboards.

Dans ce contexte, Renault EZ-POD a été conçu comme une solution complémentaire de mobilité à la demande pour le premier et le dernier kilomètre, qu’il s’agisse de personnes ou de biens. Une solution de mobilité durable, partagée, accessible à tous et…autonome!

play

EZ-POD, le format poche du Twizy pour plus d’agilité

La particularité d’EZ-POD, par rapport à d’autres concepts de véhicules autonomes – comme EZ-GO, la navette pour le transport collectif, ou EZ-PRO et ses pods pour les livraisons – est sa compacité et son adaptabilité. EZ-POD se décline en effet en deux versions : une pour le transport de personnes en embarquant deux passagers, l’autre pour le transport de marchandises avec un volume de chargement de 3 mètres cube.

Réalisé sur la base d’un châssis de Twizy, EZ-POD a une empreinte au sol minimale qui lui garantit une grande agilité, idéale pour les besoins en mobilité au sein de sites fermés comme les aéroports, les centres commerciaux, les parkings ou encore les campus. Sa petite taille, le rend également plus flexible qu’une navette à parcours défini : plusieurs pods peuvent s’associer pour prendre en charge et déposer leurs passagers à leur destination finale exacte.

Capacité, batterie, autonomie : toutes les informations techniques

EZ-POD combine un faible encombrement et une grande habitabilité. Supprimer le poste de conduite et intégrer la technologie autonome, tout en conservant le volume disponible et la compacité de Twizy, a été un réel défi technique. Les premiers usages pour lesquels EZ-POD a été pensé ont notamment permis d’optimiser le nombre de capteurs : une caméra et un Laser Imaging Detection And Ranging (LIDAR) – instrument avec un faisceau laser permettant de déterminer la distance d’un objet et de percevoir l’environnement – à l’avant pour la perception de la scène, des radars de courte et longue portée à l’avant et à l’arrière. Enfin, deux antennes et un GPS sur le toit gèrent la localisation en temps réel et la connectivité.

Côté autonomie, EZ-POD a conservé la batterie de 6 kWh du Twizy : une capacité énergétique largement suffisante pour assurer de courts trajets en ville. Évoluant dans un périmètre délimité, l’EZ-POD est à proximité permanente des points de recharge. Par rapport à un véhicule destiné à couvrir des distances plus importantes, la question de l’autonomie d’EZ-POD n’est donc pas centrale.

EZ-POD : un robot-véhicule taillé aussi pour la ville

Les perspectives d’usage d’EZ-POD sont loin de se limiter à une offre de service dans des environnements fermés et contrôlés. Son format compact, son agilité et sa vitesse limitée peuvent aussi parfaitement s’intégrer à la ville, lui permettre l’accès à des zones piétonnes ou s’approcher des entrées d’immeubles ou de maisons.

Un service pour faciliter la vie des citadins

Un service qui serait bienvenu, par exemple, pour une personne âgée ou ayant des difficultés pour se déplacer, une personne avec des courses, chargée de bagages ou accompagnée d’enfants, etc.

À l’heure de l’intermodalité EZ-POD peut aussi servir à rejoindre les centres de connexion des transports publics comme les gares, les stations de métro ou au contraire, à terminer son trajet.

Complètement ouvert ou équipé d’une grande ouverture latérale, EZ-POD se veut pratique, et a été pensé pour permettre une montée et une descente faciles et spontanées dites « à la volée » ou « à l’impulsion ».

Une solution supplémentaire pour la livraison du dernier kilomètre

EZ-POD se décline aussi en version utilitaire pour assurer des services de livraison. Son format lui permettant de se faufiler partout le rend particulièrement adapté à la livraison du dernier kilomètre, cette dernière étape menant la marchandise à son destinataire final. Un vrai défi pour les villes et les entreprises, tant pour des raisons économiques que du fait des réglementations visant à réduire la pollution urbaine due à la circulation. Le Groupe Renault, pionnier et leader de la mobilité électrique en Europe, s’est déjà emparé du sujet et propose 4 véhicules adaptés à la livraison du dernier kilomètre. De nouveaux concepts spécialement pensés pour répondre à ce besoin comme EZ-PRO, lui aussi autonome, ou EZ FLEX, bientôt expérimenté en situation réelle, préfigurent l’avenir.

Dans la galaxie des récentes innovations du Groupe Renault, EZ-POD se veut un objet d’apprentissage pour tester de nouveaux cas, révéler de nouveaux usages et amener les technologies à maturité pour un déploiement à plus grande échelle dans le futur. Les États-Unis et la Chine sont en train d’ouvrir la voie avec des expériences similaires pour la livraison de colis ou de nourriture, la France sera-t-elle la prochaine sur la liste avec EZ-POD ?

Copyrights : Renault Design, Olivier MARTIN-GAMBIER

Articles les plus lus