Comment fonctionne la recharge par induction ?

Publié par le 27.12.2019 - 3 min

Avec la recharge par induction, plus besoin de brancher sa voiture à l’aide d’un câble : il suffit de stationner au-dessus d’un équipement dédié pour que la batterie soit alimentée sans fil. Comment fonctionne cette technologie et quelles en sont les perspectives dans le monde automobile ?

Découverte dès la première moitié du XIXe siècle, la transmission d’électricité par induction a déjà donné naissance à de nombreuses applications concrètes dans le monde grand public, des implants médicaux aux chargeurs de brosse à dents électriques en passant par les smartphones. À bord de Nouvelle ZOE, on trouve par exemple un chargeur par induction permettant de recharger sans fil un téléphone compatible.

Qu’est-ce que la recharge sans fil par induction ?

La recharge sans fil repose sur le principe de l’induction électromagnétique. En faisant circuler un courant électrique à travers une bobine (un enroulement de fil), on crée un champ magnétique dont l’action entraîne l’apparition d’un nouveau courant électrique au niveau d’une seconde bobine distante.

On peut ainsi transférer de l’électricité d’un appareil à l’autre sans contact physique. Les applications courantes de la recharge par induction exigent tout de même que le chargeur et le récepteur soient situés à proximité immédiate l’un de l’autre. C’est la raison pour laquelle on parle parfois de systèmes de recharge en « champ proche ».

téléphone induction recharge

La recharge par induction et la voiture électrique

Dans le monde du véhicule électrique, la recharge par induction permet d’envisager des voitures capables de se recharger sans prise ni câble dédié. Dans un scénario de recharge statique, l’alimentation reste assurée par la station de recharge ou la Wallbox, mais le courant électrique est envoyé sans fil à la voiture par l’intermédiaire d’une plaque de recharge au-dessus de laquelle il suffit de se garer.

Inutile de faire le tour du véhicule pour brancher son câble ou passer son badge sur la borne : la recharge démarre automatiquement dès que les bobines émettrices et réceptrices sont positionnées en vis-à-vis.

Quel avenir pour la recharge par induction ?

Le véritable avenir de la recharge sans fil ne se joue toutefois pas à domicile mais sur la route, grâce à la recharge par induction dynamique.

Le principe ? Plutôt que d’être cantonnées aux zones de stationnement, les bobines de recharge sont intégrées directement à la route. La voiture électrique qui passe capte leur champ magnétique et le convertit en électricité, ce qui lui permet d’être alimentée en énergie pendant qu’elle roule et retarde d’autant le besoin de s’arrêter à une borne de recharge.

Renault collabore depuis 2012 à des projets de recherche et développement liés aux technologies de recharge dynamique par induction. Le Groupe a par exemple fourni deux Kangoo Z.E. équipées d’une bobine dédiée au projet de recherche européen Fabric, qui a conduit à la création d’une piste de test à Satory, en région parisienne. L’enjeu est de taille : la création d’infrastructures de recharge dynamiques permettrait d’améliorer significativement l’autonomie des voitures électriques sans augmenter la capacité de leurs batteries.

 

Copyrights : IGphotography, Anthony Bernier

Articles les plus lus