Le moteur de Renault ZOE : puissance et efficacité énergétique !

Publié par le 08.03.2021 - 4 min

Renault ZOE offre de nombreuses innovations technologiques à ses conducteurs, que ce soit en matière de batterie, de services connectés, et de confort. La motorisation de ce modèle bénéficie également de cette inventivité. Les moteurs de la Renault ZOE R110 et R135, fournissent au véhicule des performances et un comportement routier optimisés.

Les caractéristiques du moteur de Renault ZOE

Sur la récente Renault ZOE, deux moteurs sont disponibles : la version R110 ou la version R135. S’ils diffèrent par leur puissance, ils reposent cependant sur un même principe de fonctionnement. Tous deux sont en effet des moteurs synchrones à rotor bobiné.

Le moteur R110, sorti en 2018, affiche des performances intéressantes en matière de couple (estimé à 225 Nm à 3 300 tours/minute) et d’accélération, avec un 0 à 50 km/h mesuré à 3,9 secondes, un 0 à 100 km/h à 11,4 secondes et une reprise 80-120 km/h à 8,4 secondes : un comportement routier qui allie efficacité et souplesse.

Apparu en même temps que la dernière version de Renault ZOE en 2019, le moteur R135 apporte un surplus de performance par rapport aux autres modèles. Son couple s’établit à 245 Nm à 3 750 tours/minute, il fait passer la voiture de 0 à 50 km/h en 3,5 secondes, de 0 à 100 km/h en 9,5, et sa reprise 80-120 km/h s’effectue en 6,5 secondes.

Illustratrion technique moteur Renault ZOE

Comment fonctionne le moteur de la Renault ZOE ?

Les R110 et R135 d’une Renault ZOE ont le même fonctionnement que tous les moteurs électriques synchrones : la batterie lithium-ion de la voiture électrique alimente en courant une pièce nommée « stator », à travers laquelle un champ magnétique tournant est généré. Ce champ magnétique entraîne un aimant, situé sur un axe nommé « rotor ». Celui-ci tourne alors sur lui-même, entraînant la rotation des roues motrices.

Outre cette partie électromécanique, un contrôleur électronique de puissance , le Power Electronic Controller, pilote l’ensemble des processus à l’œuvre au niveau du moteur et de la batterie, ainsi que le réducteur, qui transmet la puissance du moteur aux roues.

Le moteur électrique d’une Renault ZOE fonctionne en étant réversible : lors des phases de décélération, il récupère l’énergie cinétique transmise par les roues et la transforme en électricité, de manière à recharger sa batterie.

Quelle est la puissance d’un moteur ZOE ?

La puissance du moteur d’une Renault ZOE dépend de la déclinaison choisie lors de l’achat du véhicule. Sur Renault ZOE, deux versions de moteurs sont disponibles : le R110 dispose d’une puissance mesurée à 80 kW (108 chevaux), et le R135 à 100 kW (135 chevaux). 

 

ZOE Sur salon Genève

Comment se mesure la puissance de votre moteur électrique ?

La puissance d’un moteur électrique correspond à la quantité d’énergie qu’il peut fournir durant un certain temps. C’est une unité de mesure qui permet de calculer la vitesse, l’accélération, la capacité de traction (à plat et en côte) d’une voiture. On l’exprime en kilowatts ou en chevaux, et elle est le résultat du produit de la vitesse de rotation en tours/minute du moteur par son couple (ou force d’entraînement) en Nm (ou Newton Mètre). C’est sur banc d’essai, en conditions expérimentales, que la puissance est ensuite mesurée au régime le plus adéquat.

Quel est le rendement d’un moteur de Renault ZOE ?

Le rendement d’un moteur de ZOE correspond au taux d’énergie qu’il utilise par rapport à l’énergie qu’il consomme. On estime à 90 % le rendement des moteurs électriques de conception synchrone. Si l’emploi du chauffage ou de l’air conditionné dans l’habitacle consomme l’énergie de la batterie, cela n’impacte pas le rendement du moteur de la voiture électrique. Et certaines phases de roulage peuvent même l’améliorer. Dans le respect de l’éco-conduite, qui vise à anticiper au maximum pour adopter une conduite souple, les décélérations et les freinages génèrent de l’électricité. Ce « freinage récupératif » accroît alors le rendement du véhicule électrique ou hybride, et le rendement du moteur de Renault ZOE atteint ainsi des sommets !  

Recharge Zoé

Quel moteur choisir pour sa ZOE ?

Choisir Renault ZOE, c’est acquérir un véhicule pensé entièrement pour améliorer l’efficience énergétique de la mobilité automobile électrique. Une efficience provenant du groupe motopropulseur, mais aussi d’autres atouts du véhicule, comme l’aérodynamique, l’utilisation d’une pompe à chaleur à la place des résistances pour le chauffage, etc. Les différentes versions de moteur de ZOE disposent d’un rendement équivalent. Pour choisir sa motorisation, le critère numéro 1 reste donc celui de l’agrément de conduite. 

Les R110 et R135 offrent un comportement routier équilibré entre tonicité et souplesse, notamment au démarrage. La version R135 montre des performances spectaculaires, en matière d’accélération ou de couple. Elle a, sous le pied, une bonne réserve de puissance, idéale lors des trajets extra-urbains. Sobre et souple à la conduite, la déclinaison R110 siéra à tous ceux qui veulent découvrir la sérénité de l’électrique, notamment en ville.

Le moteur de la Renault ZOE figure parmi les nombreux arguments qui font de ce modèle l’un des véhicules électriques les plus optimisés du marché, y compris en matière de rapport prix/performance.

 

Copyrights : Pagecran, MARTIN-GAMBIER Olivier, PLANIMONTEUR

Articles les plus lus