Voiture hybride : Renault innove avec sa gamme E-TECH

Publié par le 05.03.2019 - 3 min

Renault détaille sa technologie hybride E-TECH à l’occasion du salon de Genève. Proposée dès 2020 sur Clio, Megane et Captur, elle associe efficacement les mondes thermique et électrique grâce à une boîte de vitesses intelligente sans embrayage.

En 2014, Renault marquait les esprits avec la présentation d’Eolab, un concept de véhicule hybride dont la consommation s’établissait à seulement 1 litre pour 100 Km. Cinq ans plus tard, les recherches menées autour de ce prototype ont abouti à la conception d’un nouveau groupe motopropulseur. Baptisé E-TECH, il est présenté en exclusivité au salon de Genève, quelques mois après que Renault ait dévoilé sa stratégie pour la voiture hybride.

Le bloc E-TECH s’articule autour d’un moteur thermique essence (1,6L) dont l’action est complétée par deux moteurs électriques alimentés par une batterie. L’ensemble est piloté de façon dynamique par une boîte de vitesses multimodes intelligente sans embrayage, imaginée par le bureau d’études Renault et pensée pour proposer en permanence le niveau d’électrification le plus efficient.

Une boîte de vitesses intelligente

play

Lire la vidéo

« Le pilotage électronique choisit en permanence le mode d’énergie le plus adapté à l’utilisation en cours », précise Grégoire Ginet, Directeur de Gamme Commerciale Adjoint Powertrain/Electrification au sein du Groupe Renault.

La boîte privilégie par exemple systématiquement l’électrique pour le démarrage, afin que le conducteur profite du couple immédiatement disponible. Pour les dépassements, elle combine thermique et électrique afin d’offrir une meilleure accélération. Le reste du temps, elle veille à ce que la consommation de carburant soit la plus basse possible et supervise la récupération d’énergie, grâce aux 2 moteurs électriques. Ces derniers permettent de recharger la batterie lors des phases de décélération, comme sur une voiture  100 % électrique.

Des besoins complémentaires à ceux des véhicules 100 % électriques

« La motorisation E-TECH bénéficie de toute l’expérience acquise par Renault sur le véhicule électrique. C’est ce qui nous permet aujourd’hui de proposer une solution mature, adaptée à des besoins complémentaires de ceux du pur électrique », confirme Grégoire Ginet. Le bloc E-TECH et son rendement supérieur à la moyenne du marché ont fait l’objet de 150 brevets dont un tiers pour la seule boîte de vitesses.

En pratique, une Clio E-TECH hybride sera en mesure de rouler en électrique jusqu’à 80 % du temps sur un cycle de déplacement urbain. De quoi économiser près de 40 % de la consommation mesurée sur un moteur thermique équivalent, tout en profitant d’une réactivité instantanée au démarrage et à l’accélération, sans avoir à gérer les problématiques de recharge.

La disponibilité de cette motorisation hybride est annoncée pour 2020, avec deux implémentations différentes. La variante E-TECH, destinée à Clio, intègre une batterie 1,2 kWh qui se recharge automatiquement grâce à la récupération d’énergie. Captur et Mégane profiteront, quant à eux, de la version E-TECH « plug-in », munie d’une batterie 9,8 kWh et d’une prise de recharge. Ces modèles hybrides bénéficieront des services connectés imaginés par Renault pour optimiser les trajets ou gérer à distance la recharge du véhicule.

Copyright : Renault Communication

Articles les plus lus