Z.E. 50 : les secrets de la batterie de Nouvelle ZOE

Publié par le 13.09.2019 - 3 min

La batterie Z.E. 50 qui équipe la Nouvelle ZOE lui confère un rayon d’action jusqu’à 395 kilomètres selon le protocole WLTP*. Une autonomie en hausse de 25 % par rapport à la génération précédente.

Comment augmenter sans modifier son encombrement global ? L’exercice consiste à travailler sur la densité énergétique de la batterie, c’est-à-dire le rapport entre la quantité d’énergie qu’elle est capable de stocker et le volume qu’elle occupe une fois assemblée.

Pour proposer une autonomie en hausse sur la Nouvelle ZOE, l’ingénierie Renault a notamment travaillé avec son fournisseur, LG Chem, sur le format et l’agencement des qui composent la batterie. Leurs travaux conjoints ont montré qu’il était possible d’augmenter la densité de stockage en développant des cellules légèrement plus hautes que le format habituel.

Capacité améliorée

Combinées aux améliorations de la chimie lithium-ion, ces optimisations permettent à la batterie Z.E. 50 d’atteindre une capacité totale de 52 kWh, alors que son encombrement ne dépasse pas celui de la génération précédente. Elle s’intègre ainsi toujours parfaitement au châssis de la plateforme développée par Renault pour sa citadine électrique, sans pénaliser le comportement dynamique de la voiture ni son habitabilité intérieure.

La batterie Z.E. 50 est désormais issue d’un circuit de production majoritairement européen. Fabriquées par LG Chem sur son site industriel de Wroclaw, en Pologne, les cellules lithium-ion sont réunies en modules avant d’être envoyées en France, dans l’usine de Cléon, où Renault prend en charge la suite de l’assemblage des différents composants de la batterie.

Efficacité énergétique de la batterie de Renault ZOE

Nouvelle ZOE bleue batterie ZE 50

La capacité est une chose, mais l’autonomie passe aussi par la poursuite constante de l’efficacité énergétique, comprise comme le ratio optimal entre la puissance consommée et le nombre de kilomètres parcourus. À bord de ZOE, l’utilisation d’une pompe à chaleur permet par exemple d’assurer le confort des passagers en consommant moins d’électricité qu’avec les traditionnelles résistances de chauffage.

De la même façon, le freinage récupératif et le mode ECO encouragent le conducteur à assouplir au maximum sa conduite pour profiter au maximum de la capacité de sa batterie. Une fonction comme le préconditionnement de l’habitacle avant le départ, accessible via l’application MY Renault, sert également cet objectif : elle permet de programmer une température de 21°C pendant que la voiture est en charge, pour éviter de grever l’autonomie disponible une fois sur la route.

Résultat des courses : avec un rayon d’action jusqu’à 395 kilomètres selon le protocole WLTP* pour une capacité de 52 kWh, Nouvelle ZOE offre l’un des tous meilleurs ratios du marché, entre réserve d’énergie disponible et nombre de kilomètres parcourus.

 

 

* Autonomie WLTP, Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures (cycle normalisé : 57 % de trajets urbains, 25 % de trajets péri-urbains, 18 % de trajets sur autoroute).

Copyrights : Pagecran, OHM, Frithjof, Agence : Frithjof Ohm INCL. Pretzsch

Articles les plus lus