INCIT-EV : l’Europe mise sur la mobilité électrique

Publié par le 02.10.2020 - 3 min

Quoi de mieux pour confirmer la viabilité technique, logistique ou pratique d’une technologie que de la tester en conditions réelles ? C’est tout l’objet d’INCIT-EV, un projet d’envergure européenne qui met au banc d’essai sept systèmes de recharge novateurs pour les véhicules électriques. Présentation de cette « démonstration » à grande échelle en vue du développement de la mobilité électrique en Europe.

INCIT-EV : un projet européen en faveur de l’électromobilité

INCIT-EV est un projet-test européen de solutions de charge innovantes pour les véhicules électriques. Son objectif ? Encourager le développement de la mobilité électrique en partant de la compréhension des attentes des utilisateurs et en développant des technologies de charge adéquates. Le projet, qui s’étend de janvier 2020 à décembre 2023 (48 mois), se divise en deux phases : une phase d’étude et de préparation, puis une phase dite « de démonstration » où sept technologies seront testées en conditions réelles à partir du second semestre 2022. Initié et coordonné par le Groupe Renault, le projet, soutenu et financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, réunit 33 acteurs et partenaires d’horizons volontairement variés (industriels, universités, instituts, villes, start-up, PME), tous experts dans leur domaine.

7 technologies de charge innovantes testées dans 5 pays

Tallinn, Estonia. Evening View Of Church Of St. John Jaani Kirik
INCIT-EV est centré sur l’utilisateur et vise notamment à améliorer son expérience de l’électromobilité pour contribuer à son adoption à grande échelle. À ce titre, les sept solutions de recharge testées concernent l’environnement urbain mais aussi le déplacement longue distance.
Les technologies de charge dynamique par induction seront expérimentées en France : à Paris pour la zone urbaine, à Versailles pour la zone périurbaine et la longue distance avec une vitesse allant jusqu’à 130 km/h.
C’est en bordure de Tallinn, en Estonie, que se déroulera le test des systèmes de recharge haute-puissance (au moins 150 kW, au lieu des 50 kW des bornes de charges rapides actuelles).
Amsterdam et Utrecht, aux Pays-Bas, ouvriront la voie au smart charging bidirectionnel qui intègre le véhicule électrique et sa capacité de stockage dans la gestion du réseau électrique (vehicle to grid ou V2G).
La charge basse puissance bidirectionnelle (deux roues inclus) et la charge par induction statique seront éprouvées, elles, à Saragosse, en Espagne.
Enfin, l’Italie, et Turin en particulier, accueillera un centre de charge sur un parking avec trois technologies de charge différentes : bidirectionnelle, recharge rapide, par induction statique.

Le Groupe Renault initiateur et coordinateur du projet

Renault ZOE
Fidèle à son esprit de pionnier du véhicule électrique et à son ambition de voir la mobilité électrique déployée à grande échelle, le Groupe Renault a fédéré une trentaine d’acteurs de huit pays – Allemagne, Espagne, Estonie, France, Italie, Pays-Bas, Slovénie et Turquie – pour porter ce projet devant la Commission européenne. Il répond à la nécessité de tester, en conditions réelles, toutes les innovations en matière de technologie de charge, ainsi que celle de structurer l’écosystème du véhicule électrique pour mieux promouvoir l’électromobilité en Europe. Le Groupe Renault est également en charge de la coordination du projet et de son bon déroulement (technique, budgétaire, etc.). Le bilan de ces tests grandeur nature et la plateforme numérique de simulation et d’aide à la décision développée permettront d’imaginer leur reproduction en premier lieu sur deux sites principaux – Bursa en Turquie et l’île de Norderney en Allemagne – avant d’envisager un élargissement à toute l’Europe.
Retrouvez la conférence dédiée au projet INCIT-EV, lors des Renault eWays du 15 au 27 octobre.

Drapeau européen
Le projet INCIT-EV a reçu le financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne dans le cadre de l’accord de subvention n° 875683.

 

 

Copyrigths : Planimonteur, Grigory Bruev, Iriusman

 

Comment l'électrique change l'automobile, l'énergie, les territoires...

Je découvre l'événement

Articles les plus lus