Smart cities : top 5 des villes intelligentes en 2020

Publié par le 22.05.2020 - 4 min

Utiliser les innovations technologiques pour améliorer la qualité de vie, fluidifier le trafic et préserver l’environnement, c’est le leitmotiv des smart cities. Focus sur les villes les plus « intelligentes » de 2020.

Il fut un temps où fournir l’Internet en haut débit suffisait pour être estampillé « smart city ». Mais aujourd’hui, avec l’Internet des objets (Internet of things, IOT), la globalisation des systèmes et les services partagés, les solutions qui s’offrent aux villes pour devenir plus saines, plus sûres, plus propres, bref, plus agréables à vivre, n’ont jamais été aussi nombreuses.

La connectivité est évidemment au cœur de cet écosystème, et les très hauts débits permis par l’arrivée de la 5G ouvrent de toutes nouvelles perspectives pour le développement de nouveaux services. Dans la « ville intelligente », ces nouvelles technologies de l’information et de la communication se mettent directement au service du citoyen, de la mobilité et de l’environnement.

La mobilité durable au cœur de la smart city

Enjeu majeur des « smart cities », la mobilité et les transports ont d’ores-et-déjà entamé une profonde mutation. Les villes développent des solutions destinées à réduire la pollution en fluidifiant la circulation, en facilitant le stationnement (parkings intelligents) et en encourageant les déplacements verts (véhicules électriques). Demain, les systèmes d’information permettront aux usagers de choisir leur itinéraire ou leur mode de transport en fonction du trafic, de la météo ou du niveau de pollution.

Les réseaux électriques intelligents, maillons essentiels de la smart city

Autres défis : la réduction du gaspillage énergétique et le développement des énergies renouvelables, via le développement de réseaux électriques intelligents, encore appelés « smart grids », capables d’ajuster les flux d’électricité entre fournisseurs et consommateurs. Dans la ville connectée, les infrastructures urbaines traditionnelles (bâtiments, canalisations, routes) seront couplées à des solutions d’échanges de datas en temps réel. Le véhicule électrique est au coeur des réseaux électriques intelligents, grâce notamment à sa connectivité. Elle permet une recharge intelligente, qui puise l’électricité sur le réseau quand elle est la plus disponible, voire qui la restitue quand elle vient à manquer.

Le citoyen acteur de la smart city

Véritable projet sociétal, la ville de demain fait du citoyen un « consom’acteur ». L’utilisation du numérique et de l’intelligence artificielle ouvre des perspectives sans limites, aussi bien dans le domaine de la vie quotidienne (démarches administratives simplifiées) que de la santé (télé médecine) ou de l’éducation (universités connectées).

#1

Singapour à la pointe sur les véhicules autonomes et partagés

singapour marina bay pont ville

Cette cité d’Asie du Sud-Est a fait du développement urbain intelligent sa carte de visite. Singapour multiplie les expériences sur les véhicules autonomes et a lancé un système d’autopartage de véhicules électriques. Elle a mis en place un dispositif sophistiqué de circulation payante dont le prix varie en fonction du trafic, du quartier, des heures et des jours.

#2

Zurich veut fluidifier la circulation

zurich vue aerienne ville

La cité helvétique combine un système de gestion intelligent des bâtiments (chauffage, électricité et refroidissement sont interconnectés) à un réseau de transports publics de référence. La ville se distingue par la fluidité de la circulation et elle fait état d’un programme très développé de numérisation de ses infrastructures.

#3

Oslo, paradis des véhicules électriques

Oslo vue hiver

Les voitures électriques sont reines dans la capitale norvégienne, qui prévoit de leur en réserver l’accès exclusif dès 2025 ! La ville a déjà mis en place de nombreuses mesures pour accélérer la transition vers des véhicules « zéro émission à l’usage* », notamment en leur laissant la possibilité d’emprunter des couloirs de bus ou en leur offrant la gratuité du parking et des tarifs avantageux au péage urbain.

#4

Genève reine de la fluidité

Vue sur Genève lac Léman Suisse

En plus d’un éclairage modulaire adapté aux différentes zones de la ville, Genève se distingue par son système de stationnement intelligent. Une série de capteurs détecte les places de stationnement disponibles ou en passe de l’être et en informe les conducteurs alentours par un système de panneaux de guidage dynamique ou directement sur leur smartphone. Les utilisateurs peuvent également payer leur stationnement directement en ligne. Un système qui a permis de réduire significativement le nombre de véhicules en quête d’une place libre (jusqu’à 30 % du trafic urbain !).

#5

Copenhague : des capteurs pour un objectif zéro-carbone

​Smart cities rue Copenhague cyclistes voitures​

Véritable laboratoire urbain, à la pointe en matière de connectivité, la capitale du Danemark se hisse en tête du palmarès. Copenhague ambitionne de devenir zéro-carbone d’ici 2025. Elle a d’ores-et-déjà entrepris d’équiper tout son mobilier urbain de capteurs, depuis le lampadaire (afin de réduire la consommation d’énergie) à la poubelle (pour une collecte optimisée des déchets). Tous les véhicules en seront également munis à terme.

* Zéro émission à l’usage : ni émissions CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite, conformément au cycle d’homologation WLTP, hors pièces d’usure.

Copyrights : LeoPatrizi, fotoVoyager, bluejayphoto, Baiaz, Bim

 

Restez branché ! Recevez la newsletter #EasyElectricLife.

Je m'inscris

Articles les plus lus