Tout savoir sur les vignettes Crit’Air anti-pollution en France

Publié par le 30.12.2020 - 3 min

Prenant la forme d’un petit autocollant rond de couleur à apposer au pare-brise, la vignette Crit’Air est obligatoire pour accéder à certaines grandes agglomérations françaises telles que Paris, Lille, Lyon ou encore Marseille. Où se la procurer ? Combien coûte-t-elle ? Quels restrictions et avantages induit-t-elle ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la vignette Crit’Air.

Qu’est-ce qu’une vignette Crit’Air ?

L’appellation Crit’Air est le nom commercial du « Certificat qualité de l’air » mis en place par le Ministère français de la Transition écologique et solidaire qui permet de classifier les véhicules en fonction de leurs émissions de polluants atmosphériques.

Visuellement, la vignette Crit’Air est un autocollant rond, non falsifiable, et indécollable, à apposer au pare-brise d’un véhicule à la manière de la vignette d’assurance. La vignette Crit’Air est déclinée en 6 couleurs attribuées en fonction des critères environnementaux de chaque véhicule. Les véhicules les plus anciens et donc les plus polluants se voient attribuer une vignette grise portant le chiffre 5, les véhicules plus respectueux de l’environnement, une vignette violette portant le chiffre 1. Les voitures électriques bénéficient, quant à elles, d’une vignette verte dépourvue de numéro : elles sont considérées comme « propres » quelle que soit leur date de fabrication.

vignettes critair

 

À quoi sert la vignette Crit’Air ?

La Vignette Crit’Air permet d’accéder aux agglomérations françaises qui ont mis en place des zones à faibles émissions (ZFE). Ces zones sont parfois appelées zones à circulation restreinte lorsque les restrictions sont permanentes (à l’image de l’« Ultra Low Emission Zone » de Londres), ou à circulation différenciée (lorsque les restrictions sont liées à des épisodes de pollution). Cela conditionne l’accès à certains périmètres de leur territoire à un niveau minimal de Certificat qualité de l’air (par exemple, un accès jusqu’à Crit’air 3, exclut les vignettes 4 et 5). Certaines collectivités ont également mis en place des avantages pour les véhicules moins polluants (stationnement gratuit…) alors que les amendes pour les contrevenants peuvent aller jusqu’à 450 euros.

Paris

La vignette pollution est-elle obligatoire ?

La vignette Crit’Air est obligatoire pour tous les véhicules circulant ou stationnant dans les zones à circulation restreinte ou différenciée ou encore dans certaines ZFE (Zone a faibles émissions). Elle est donc obligatoire pour circuler dans des villes comme Paris, Lyon ou Lille et dans de nombreuses autres agglomérations françaises. C’est le cas pour les véhicules immatriculés en France comme à l’étranger, y compris pour ceux qui bénéficient de dérogations aux restrictions en application dans ces zones :  véhicules de secours, médicaux, transports en commun, véhicules d’entreprises publiques, véhicules avec macaron handicapé, camions de déménagement ou camions d’approvisionnement.

Comment connaître le certificat Crit’Air de mon véhicule ?

Le Ministère français de la Transition Écologique et Solidaire a mis en place un outil sur son site Internet permettant en quelques clics de connaître la vignette Crit’Air à attribuer à votre véhicule, que ce soit une voiture électrique ou non. Pour cela, il vous suffit d’indiquer la norme de dépollution EURO de votre voiture, qui se trouve sur son certificat d’immatriculation.

Où commander ma vignette Crit’Air ?

La commande du Certificat qualité de l’air et de la vignette se déroule directement en ligne sur le site du Ministère. L’enregistrement du véhicule et l’attribution de la vignette Crit’Air se font à titre définitif et n’ont donc pas besoin d’être renouvelés. Tous les véhicules immatriculés depuis le 1er janvier 1997 y sont éligibles.

zoe parking 

Combien coûte un certificat Crit’Air ?

Le prix de la vignette Crit’Air est identique pour tous les véhicules. Son montant sert à couvrir les frais administratifs, d’impression et d’envoi de la vignette, mais également les coûts de maintenance et de développement du service. Depuis le 1er mars 2018, son prix est de 3,62 euros pour la France métropolitaine (hors frais de port).

 Classification des couleurs de vignette Crit’Air par véhicule

Les vignettes Crit’Air peuvent prendre plusieurs couleurs, décernées en fonction de la catégorie dans laquelle s’inscrit le véhicule concerné. Cette classification des véhicules est établie par le Ministère sur la base de la norme EURO du véhicule et des critères environnementaux qu’il respecte. La couleur de la vignette Crit’Air définit alors, comme on l’a vu plus haut, les restrictions ou certaines autorisations de circulation.

 

Crit'Air vert

Vignette Crit’Air pastille verte

La vignette blanche cerclée de vert est réservée aux véhicules les plus vertueux : les voitures électriques et celles fonctionnant à l’hydrogène. Elles sont dépourvues de numéro car considérées comme « propres » à l’usage quelle que soit leur âge.

Crit'Air 1

Vignette Crit’Air 1, pastille violette

Attribuée aux véhicules fonctionnant au gaz (GPL ou GNV), aux voitures hybrides rechargeables et aux moteurs à essence des normes EURO 5 et EURO 6, immatriculés depuis le 1er janvier 2011.

Crit’Air 2

Vignette Crit’Air 2, pastille jaune

Pour les véhicules essence EURO 4 (de janvier 2006 à décembre 2010) et diesel EURO 5 et EURO 6 (depuis janvier 2011).

Crit’Air 3

Vignette Crit’Air 3, pastille orange

Attribuée aux voitures à essence EURO 2 et EURO 3 (de janvier 1997 à décembre 2005) et aux diesel EURO 4 (de janvier 2006 à décembre 2010).

Crit’Air 4

Vignette Crit’Air 4, pastille marron

Pour les véhicules diesel EURO 3 (de janvier 2001 à décembre 2005).

Crit’Air 5

Vignette Crit’Air 5, pastille grise

Pour les véhicules diesel EURO 2 (de janvier 1997 à décembre 2000).

Quelle vignette Crit’Air pour circuler dans Paris et en Région Parisienne ?

À Paris comme dans 56 communes alentours situées dans tout ou partie du périmètre de l’A86 (l’autoroute servant « super-périphérique » parisien) s’étend la plus grande ZFE de France. Depuis 2019, les véhicules porteurs d’une vignette grise Crit’Air 5 en sont exclus, ainsi que, bien sûr, les véhicules non-éligibles au Certificat qualité de l’air car encore plus anciens (mis en service avant le 1er janvier 1997). Toutes ces règles seront progressivement durcies dans les années à venir (exclusion des Crit’Air 4 en 2021, Crit’Air 3 en 2022, Crit’Air 2 en 2024) avec pour objectif d’atteindre 100 % de véhicules propres (avec une pastille verte ou violette, donc une voiture électrique ou hybride) en circulation dans la région parisienne en 2030. À terme, cette ZFE devrait être élargie à 79 communes en plus de Paris.
La ville de Paris en elle-même (hors bois et périphérique) est d’ores et déjà encore plus stricte en la matière, puisqu’elle bannit les véhicules dès la vignette marron Crit’Air 4.

 

Copyrights : Jonathan Stutz, Onidji, deimagine, Frithjof Ohm

Articles les plus lus