Marcel : la première offre VTC électrique à Paris

Publié par le 02.12.2019 - 3 min

Dans la famille de la mobilité durable et partagée on trouve, le covoiturage, l’autopartage mais aussi le VTC. À Paris, le service de VTC Marcel a fait un pas de plus en intégrant une offre avec des véhicules électriques. Présentation du service de voiture avec chauffeur, de son fonctionnement et de sa complémentarité avec l’autopartage en free floating pour faciliter les déplacements des Parisiens.

Qu’est-ce qu’un VTC ?

Un VTC est une « Voiture de Tourisme avec Chauffeur » qui se réserve obligatoirement via une application dédiée pour effectuer des trajets porte à porte. C’est un service de mobilité partagée que l’on trouve principalement dans les grandes agglomérations aux côtés des taxis. À la différence de ces derniers, le prix de la course est fixé à l’avance et validé à la commande. Ce principe de chauffeur privé à la demande a vu le jour en 2010 aux États-Unis, puis s’est étendu mondialement. Marcel en est le digne représentant en Île-de-France.

Marcel : le service de VTC « citoyen »

Marcel voit le jour à Paris en 2014. Ce service de VTC se démarque principalement par ses engagements citoyens. Pour les chauffeurs d’abord, avec les frais de service les plus bas du marché pour leur garantir un meilleur chiffre d’affaire. Pour le climat ensuite en luttant contre le réchauffement climatique sur 2 fronts : la compensation et la réduction des émissions de CO2. Côté compensation, environ 1 290 tonnes de CO2 relevant de son activité Berline, Business, Van et Moto ont été compensées en 2018 en association avec la Fondation GoodPlanet. Côté réduction, le service de VTC s’est engagé sur la voie de la mobilité électrique en lançant, en septembre 2018, « e•co », la première gamme VTC 100 % électrique.

La flotte « e•co » de Marcel : une gamme de VTC 100 % électrique

« e•co » est avant tout un engagement pour la mobilité durable. En étant capable d’agir sur la pollution de l’air et la pollution sonore, le véhicule électrique est un allié de taille pour les villes confrontées à ces deux problèmes. À son lancement, la flotte « e•co » se composait d’une centaine de véhicules électriques, à 95% des Renault ZOE, vite rejoints par 200 autres voitures au printemps 2019. Pour l’utilisateur, il n’a jamais été aussi simple de bénéficier d’une course silencieuse, écoresponsable et accessible. Il suffit de choisir « e•co » dans la liste des véhicules disponibles à la commande et le tour est joué !

Le service de voiture avec chauffeur participe également au développement de projets pour le futur de la mobilité avec le programme expérimental « Paris-Saclay Autonomous Lab ». C’est une application dédiée Marcel qui gère la mise à disposition de Renault ZOE autonomes pour se déplacer dans l’enceinte du campus urbain de Paris-Saclay.

VTC et free floating : des offres complémentaires pour faciliter la mobilité parisienne

Au moment où se lançait « e•co », Paris accueillait un autre service de mobilité électrique : Moov’in.Paris, un service d’autopartage électrique en free floating. À l’aide d’une simple application, l’utilisateur peut disposer d’une ZOE ou d’un Twizy pour se déplacer en toute liberté. Une offre sans abonnement, sans frais de stationnement et sans avoir à gérer les bornes de rechargement. Le service compte aujourd’hui 120 véhicules en libre-service et a conquis plus de 30 000 utilisateurs.

Sur commande avec chauffeur ou en toute liberté, la révolution de l’électromobilité est donc maintenant accessible facilement aux Parisiens et Franciliens. Un atout pour son adoption à grande échelle.

 

 

Copyrights : Jean-Brice Lemal

Articles les plus lus