Comment recharger sa voiture électrique sur autoroute ?

Publié par le 09.10.2019 - 3 min

Le réseau autoroutier européen compte de plus en plus de bornes de recharge rapide et ultra-rapide à destination des véhicules électriques.

Traverser l’Europe à bord d’une voiture électrique : ou comment passer du rêve à la réalité grâce au déploiement des réseaux de bornes de recharge rapide et ultra-rapide sur les autoroutes européennes. Par ailleurs, grâce à ces nouvelles infrastructures, de nombreux automobilistes utilisant quotidiennement de courtes portions autoroutières peuvent eux aussi recharger rapidement leur véhicule électrique. Ces nouvelles stations de recharge constituent un levier essentiel pour le déploiement de l’électromobilité.

En 2018, on comptait 2 550 stations de recharge rapide et plus de 5 000 chargeurs de type CCS (prise Combo) sur les autoroutes en Europe, ce qui représente environ un point de recharge tous les 60 km en moyenne. En 2020, on comptera 1 000 nouvelles stations de recharge ultra-rapide – de 150 à 350 kW – supplémentaires sur les aires d’autoroute, ce qui permettra aux stations-service conventionnelles de développer leur attractivité en devenant « multi-énergies ».

Recharger sa voiture électrique sur autoroute : combien ça coûte ?

Renault zoe blanche branché à une station de recharge EV Link

Les tarifs sont variables selon les équipements et le fait de posséder ou non une carte d’abonnement. Mais ils n’excèdent généralement pas 10 euros pour 30 minutes de recharge sur le territoire français.
À titre d’exemple, avec sa prise Combo CCS autorisant la recharge rapide en courant continu jusqu’à 50 kW, Nouvelle Renault ZOE recouvre environ 150 km d’autonomie en 30 minutes.
Une recharge ultra-rapide peut en revanche coûter jusqu’à 20 euros la demi-heure dans les pays du nord de l’Europe.

Pour connaître l’emplacement des bornes et leur disponibilité, il existe de nombreuses applications smartphone, comme par exemple MY Renault. Les systèmes de navigation connectés et les planificateurs de trajets peuvent également proposer eux aussi ce service, bien pratique pour envisager un long déplacement en toute sérénité à bord de votre voiture électrique.

Bon à savoir : si de nombreuses bornes de recharge rapide fonctionnent avec une carte d’abonnement, elles sont le plus souvent également accessibles via des codes d’accès vendus sous forme de ticket en stations-service, ou simplement avec une carte bancaire.

Les constructeurs automobiles et la Commission Européenne soutiennent le déploiement des bornes de recharge sur autoroutes

Renault, leader de la mobilité électrique en Europe, soutient, avec d’autres acteurs de cet écosystème, huit projets majeurs d’implantation de réseaux de recharge rapide sur autoroutes. Parmi eux, le programme Corri-Door, déployé en France par Izivia, une filiale d’EDF, EVA+, développé par Enel en Italie et en Autriche, ou encore CIRVE, installé par Ibil en Espagne et au Portugal. D’autres, comme E-VIA FLEX E (Italie, France, Espagne) ou FAST-E (Allemagne, Belgique et Europe de l’est) sont également soutenus par la Commission Européenne, au travers de son programme « Connecting Europe Facility ». Les pouvoirs publics de certains pays (Royaume-Uni, Norvège, Suisse), ont également des investissements en cours.

Grâce au développement du réseau de recharge autoroutier, circuler en véhicule électrique à travers l’Europe, ou tout simplement bénéficier d’infrastructures puissantes près de chez soi pour un usage plus aisé est aujourd’hui une réalité.

 

 

Copyrights : Bertlmann, OHM, Frithjof – Agence photo : Frithjof Ohm INCL. Pretzsch

Articles les plus lus