La vision du Groupe Renault : déployer la mobilité électrique à grande échelle

Publié par Groupe Renault le 20.05.2020 - 5 min

Pionnier de la mobilité d’aujourd’hui

Une stratégie avant-gardiste

Le Groupe Renault est engagé, depuis plus de 10 ans, dans le développement de la mobilité électrique à grande échelle. Pionnier en Europe, il annonçait dès 2009 la commercialisation d’une gamme complète de 4 véhicules abordables 100 % électriques avant 2012, et tenait sa promesse. Depuis, il renouvelle son offre pour encore plus de performance, l’étoffe de nouveaux modèles électriques, et l’élargit avec des modèles électrifiés, qu’ils soient hybrides ou hybrides rechargeables. Sa gamme comptera, d’ici 2022, 8 modèles 100 % électriques et 12 modèles électrifiés.
Car l’objectif du Groupe Renault est simple : mettre la mobilité électrique à la portée de tous, en répondant aux besoins de chacun.

Les atouts tangibles du véhicule électrique

Cette stratégie s‘inscrit pleinement dans l’ADN du Groupe Renault, qui met l’humain au centre de toutes ses innovations.
Connecté à ses utilisateurs, le véhicule électrique a tous les atouts pour rendre la vie plus simple et plus agréable, à l’intérieur comme à l’extérieur du véhicule. Connecté au réseau électrique et sans émission à l’usage*, il est un maillon indispensable de la transition énergétique et de l’amélioration de la qualité de l’air. Ajoutons le plaisir procuré par son incomparable fluidité et silence de conduite, et son coût d’usage réduit… La mobilité électrique est bien la plus en phase avec son temps !

play

 

Numéro 1 des trajets électriques en Europe

Une expertise incontestée

Aux avant-postes de la mobilité électrique, le Groupe Renault bénéficie d’une décennie d’expérience dans la conception, la fabrication, la vente et l’après-vente de véhicules électriques. Plus de 30 000 collaborateurs du Groupe dans le monde sont formés aux spécificités de l’électrique, dont l’ensemble du réseau commercial européen.
Année après année, les véhicules électriques Renault restent les plus représentés sur les routes d’Europe, avec plus de 20 % des véhicules électriques en circulation sur l’ensemble du territoire. À l’échelle mondiale, plus de 300 000 véhicules électriques ont d’ores et déjà été vendus par le Groupe.

La gamme de véhicules électrique la plus diversifiée

La gamme du Groupe Renault est particulièrement complète, avec à ce jour : la citadine polyvalente ZOE, la fourgonnette Kangoo Z.E. et le fourgon Master Z.E., également disponibles en version Hydrogène, le quadricycle Twizy ; mais aussi, spécifiquement pour la Corée, la berline RSM SM3 Z.E. et pour la Chine, le mini-SUV Renault City K-Z.E.
Le Groupe Renault étoffera sa gamme prochainement, notamment pour répondre encore mieux aux besoins face aux restrictions croissantes de circulation en ville. La mini-citadine Twingo Electric, encore plus Twingo que Twingo, sera commercialisée d’ici fin 2020. Et Dacia Spring electric showcar préfigure le véhicule électrique le plus abordable du marché, commercialisé en 2021.
De plus, pour permettre à un large public de se familiariser avec l’électrique, et d’en apprécier tous les atouts, le Groupe Renault propose une offre complémentaire à sa gamme 100 % électrique. S’appuyant sur son expertise inégalée de cette énergie, il a développé des motorisations électrifiées sur ses modèles les plus demandés, pour commercialisation cette année : la version hybride de Clio – appelée « E-TECH » – offre jusqu’à 80 % du temps de roulage urbain en mode électrique ; et les versions hybrides rechargeables de Captur et Mégane – appelées « E-TECH Plug-in » – permettent de parcourir jusqu’à 65 kilomètres en mode électrique en cycle WLTP urbain**.
Grâce à ses véhicules électriques et électrifiés, le Groupe Renault démultiplie les possibilités de trajets 100 % électriques.

Au cœur des nouvelles mobilités

Le véhicule électrique a de multiples avantages qui en font bien souvent le véhicule personnel idéal… mais aussi le véhicule partagé idéal. Renault l’a bien compris puisque près de 8 000 véhicules électriques de la marque sont quotidiennement disponibles en autopartage dans une vingtaine de villes en Europe, ce qui en fait le leader du secteur. Le Groupe encourage l’émergence de toutes les nouvelles formes de mobilité, grâce à des solutions développées en propre ou avec des partenaires locaux. Cela concerne des services de location courte durée en libre-service, ou encore d’autopartage en flottes libres (sans station de retraits ou de dépôts) comme le service Zity, très apprécié à Madrid et qui arrive aujourd’hui à Paris.

Renault Zoe Zity Paris

 

Toujours une longueur d’avance

L’innovation continue

Le Groupe Renault a été le premier à croire à la mobilité 100 % électrique, et continue à faire la course en tête. L’innovation est dans ses gènes et l’électrique au cœur de sa stratégie depuis de nombreuses années. Pour répondre toujours mieux aux attentes, il améliore inlassablement son offre avec des véhicules à l’autonomie accrue, des services connectés facilitant la recharge et les trajets, un design high-tech, des motorisations dynamiques, etc. Ces dernières années, le Groupe Renault lançait par exemple déjà la deuxième génération de ses best-sellers utilitaires Kangoo Z.E. et Master Z.E. et la troisième de son modèle phare ZOE.
Renault ouvre également la voie de la mobilité de demain : connectée voire autonome, elle est bel et bien électrique. La dernière innovation majeure du Groupe en la matière est la mise au point de la plateforme CMF-EV (Common Module Family for Electric Vehicles), au sein de l’Alliance Renault – Nissan – Mitsubishi, révélée par le concept-car MORPHOZ. Nativement et exclusivement conçue pour le 100 % électrique, cette nouvelle plateforme repousse les limites de la modularité. Elle permettra le lancement de plusieurs véhicules aux usages et aux gabarits variés, notamment grâce à la possibilité d’implanter des batteries de différentes tailles et à différentes hauteurs. Tirant pleinement partie des spécificités de la mécanique électrique, cette plateforme apportera également, à chacun de ses modèles, une habitabilité digne du segment supérieur.

Renault Morphoz

Un investissement volontariste

Le Groupe Renault fait du véhicule électrique l’un des leviers principaux de sa croissance et de sa compétitivité. Après avoir participé, au sein de l’Alliance, à l’investissement de 4 milliards d’euros au début de l’aventure du véhicule électrique, Renault annonçait 1 milliard d’euros supplémentaire mi-2018. Cet investissement est spécifiquement destiné à la France, principal foyer de son expertise électrique, où sont conçus les modèles électriques historiques, et où sont fabriqués Kangoo Z.E., Master Z.E., ZOE, leurs moteurs électriques et principales pièces mécaniques.
Quant à la Chine, plus grand marché du véhicule électrique au monde, le Groupe Renault y recentre sa présence à travers deux coentreprises afin de proposer une gamme spécifique.

 

Acteur d’un écosystème vertueux

Maillon du réseau électrique intelligent

Les énergies renouvelables, dont la part dans le mix énergétique mondial est en constante augmentation, alimentent les véhicules électriques avec une électricité bas-carbone. Mais ces sources sont souvent intermittentes, comme le solaire ou l’éolien, alors que la production et la consommation d’énergie doivent pouvoir coïncider en temps réel. Heureusement, les batteries des véhicules électriques représentent une capacité de stockage énergétique, disponible en permanence à divers endroits du territoire. Elles ont donc un rôle-clé à jouer dans l’équation.
Grâce à la possibilité de programmer sa recharge et à la recharge intelligente, les véhicules électriques Renault se chargent au moment où l’électricité est la plus disponible – et souvent la moins carbonée – sur le réseau. Avec l’émergence des smart grids (réseaux électriques intelligents), leur recharge bi-directionnelle permettra, de plus, de réinjecter du courant dans le réseau en cas de forte demande. Enfin, après leur première vie automobile, les batteries des véhicules électriques Renault sont encore suffisamment performantes pour servir d’unités de stockage, de façon stationnaire comme pour électrifier certains moyens de transport.

Ecosystème nouvelles mobilités électriques

Cap vers des territoires intelligents

À l’échelle d’un quartier, d’une ville, ou encore d’une île, de véritables écosystèmes se mettent en place pour gérer de façon « intelligente » les circuits énergétiques et les déplacements. Renault est aux avant-postes de cette démarche. Grâce à de nombreux partenariats opérationnels avec des collectivités locales, des énergéticiens, des installateurs ou encore des spécialistes de l’échange de datas, le Groupe Renault propose des solutions où le véhicule électrique est à la fois l’instrument d’une mobilité sans émission à l’usage*, le plus souvent partagée, et l’outil de stockage d’une électricité verte. C’est le cas dans l’écoquartier d’Utrecht aux Pays-Bas, sur l’île de Porto Santo au Portugal et bientôt de Belle-Île-en-Mer en Bretagne.
Et pour aller encore plus loin, de la connectivité du véhicule avec les infrastructures et les utilisateurs, à sa conduite autonome, il n’y a qu’un pas. Le Groupe Renault expérimente des versions autonomes de ses véhicules électriques à l’échelle de l’agglomération de Rouen en Normandie, ainsi que sur le campus de Saclay en région parisienne. Les véhicules électriques du Groupe Renault sont au cœur de multiples évolutions technologiques et sociétales prometteuses.

Gamme électrique

 

* Zéro émission à l’usage : ni émissions de CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite, conformément au cycle d’homologation WLTP, hors pièces d’usure.
** Autonomie WLTP en cycle mixte (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure, cycle normalisé : 57 % de trajets urbains, 25 % de trajets péri-urbains, 18 % de trajets sur autoroute).

Crédits photos : Jean-Brice Lemal (Planimonteur), Renault Design, Antoine Levesque (Youlovewords), Renault

ARTICLES LES PLUS LUS